Un nouveau désir d’entreprendre en France:  il semblerait que tout d’un coup la culture soit en train de changer, 6 millions de personnes souhaitent entreprendre…les comportements, l’éducation, le contexte, la crise de l’emploi, le peuple Français devient -il  plus courageux, plus audacieux?

Mais la réalité, seulement 300 000 osent se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Se développe alors en quelques années, les Coach, conseils, cercle ou réseaux, Associations  Chambre de commerce,  Chambre des métiers.

38% des entrepreneurs hommes femmes estiment avoir été accompagné principalement par des cci ou des chambres des Métiers. Il semble que les femmes sollicitent plus ces organismes que les hommes qui pensent se débrouiller tout seul.

Il était temps d’agir en Amont. Si les jeunes en 2014 sont beaucoup plus sollicités à l’esprit d’initiative et à l’innovation, il sera nécessaire de  les  soutenir et leur donner une deuxième chance, après leur premier échec, à savoir leur première expérience. En France, la volonté de développer l’entrepreneuriat est récente, et  mobiliser les talents des le plus jeune âge, c’est aussi construire  des offres d’accompagnement personnalisées dans la durée, mais l’essentiel pour cette nouvelle génération c’est d’arriver à concilier vie pro vie professionnelle. http://topformation.com/v3/

couverture 2 199x300 Recommander les bons réseaux daccompagnement pour entreprendre

Se poser les bonnes questions: La première des qualités pour entreprendre, c’est apprendre à se connaitre un peu, comprendre ses rêves, et faire face à ses peurs.  L’envie d’entreprendre dépend en grande partie d’une culture, d’un état d’esprit qui prennent racine soit dans la famille, un groupe,  l’école et enfin les réseaux.

Les facteurs qui entravent le développement de l’entrepreneuriat ont été pas mal identifiés: le premier c’est l’isolement, puis vient le déficit de modèles de réussite, la complexité administrative, les lacunes en formation, et enfin les difficultés d’accès aux financements. Chaque entreprise est un cas particulier,  gardons nous de vouloir réaliser des recettes globales.

En France, prés de deux millions d’entreprises n’ont pas de salariés, et beaucoup n’ont pas envie d’embaucher. Avons nous une réponse?

Pourquoi faut-il appartenir à des groupes ou des réseaux? Ce qui est sympathique ce sont les  témoignages basés sur des expériences concrètes et c’est aussi les  échanges dans un esprit de sincérité et de générosité. Sans oublier  une certaine ouverture d’esprit, une réflexion collective autour du leadership. Tout cela favorise l’ impact personnel.

Quelle chance et quel bonheur de vivre dans un monde ou tout est à construire, ou l’individu est au centre de l’entreprise.

 

 

 

DERNIÈRE MINUTE

Le 21-10-2014

VLF vive les femmes!

VLF vive les femmes!

Alice Benhamou-Panetta se décrit elle-même comme une femme volontaire, engagée, tenace et ayant le goût du risque. Une description que son parcours modèle est loin de démentir. Femme d’action...



EDITO

Le 01-11-2014

Déjeuner Networking , votre nouveau rendez v...

Déjeuner Networking , votre nouveau rendez vous

Entreprise et réseau, une vision partagée des objectifs ambitieux: Vous avez l’énergie d’entreprendre, ce déjeuner est pour vous. Notre réseau nous fait confiance. Tournés vers la...



EUROPE

Le 01-11-2014

Dell à Dublin

Dell à Dublin

Dell un nom de très grand prestige. Après avoir vendu la société qu’il avait lui même crée,



VIE AU QUOTIDIEN

Le 29-10-2014

Cercle de femmes, Sophie Brocas

Cercle de femmes, Sophie Brocas

Les petites phrases retenues dans ce premier roman, touchant, parfois cruel mais humain.  » Pour comprendre ne faut-il pas poser des questions?...