Réflexions, conseils & business Tribune d'expression au féminin

Entreprendre au féminin : et pourquoi pas en franchise ?

by Adèle SIMON

La Franchise est un mode de collaboration entre deux entreprises indépendantes juridiquement et financièrement (le franchisé et le Franchiseur)

Le salon de la Franchise vient de se terminer, le prochain se déroule du 9 au 22 octobre 2017. Nombreuses sont les femmes qui aspirent à se lancer dans l’entrepreneuriat aujourd’hui afin d’acquérir davantage d’indépendance, de responsabilités se challenger !

Cet esprit est vif en France : en 2016, ce sont 554 000 nouvelles entreprises qui ont vu le jour, soit 6 % de plus que l’année précédente[1]. Il s’agit cependant de trouver le bon modèle économique, celui qui correspond à son projet, à sa vision de l’entreprise, mais également à ses capacités d’investissement, à la fois personnelles et financières. Parmi les 71 000 franchisés présents en France, 34 % sont des femmes[2].

C’est en se dirigeant vers le modèle de la franchise, qui repose sur la collaboration entre deux entreprises indépendantes, que de nombreuses femmes osent désormais concrétiser leurs ambitions dans des secteurs aussi variés que le prêt-à-porter, le service à la personne, la restauration ou encore l’immobilier ou l’automobile… Car la franchise en France est désormais présente au sein de 1 900 réseaux différents. De quoi largement trouver celui qui correspondra à ses attentes.

Pour Valérie Lebreton, aujourd’hui franchisée Monceau Fleurs, le choix a été évident. Après plus de 15 années dans le domaine bancaire, la reconversion était nécessaire : en intégrant un réseau de vente de fleurs, il s’agissait du choix d’une vie pour elle qui est très proche de la nature. Si ce changement radical est aujourd’hui un succès, c’est aussi grâce à l’accompagnement dont elle a pu profiter. Il s’agit là d’un des plus grands bénéfices du système car, qui dit réseau, dit échanges, conseils, aide… Autant de dimensions qui font partie intégrante du modèle de franchise et qui poussent aujourd’hui des femmes de tout âge et de tout horizon à sauter le pas.

« Je suis fière d’avoir eu le courage, en tant que femme, de devenir chef d’entreprise, et d’être à la tête de ma propre agence ». Maureen Bonnier, franchisée ERA Immobilier, évoque en effet l’audace dont il faut faire preuve. A 27 ans, après 8 années en tant que négociatrice dans la même structure, elle veut ouvrir sa propre agence. Elle réussit son pari grâce à sa volonté et ses compétences, mais aussi de par l’accompagnement et le soutien dont elle a pu profiter en réalisant son projet à travers un réseau stable et connu. »

Une fois encore, il s’agit de choisir son réseau en fonction de ce que celui-ci a à nous apporter, mais aussi en fonction de ce que l’on peut lui procurer en retour. Mais alors comment savoir quel réseau est le bon ?

Une possibilité aussi aller à la rencontre des enseignes. Entreprendre, c’est aller de l’avant dès le début du processus. De nombreux événements permettent régulièrement de rencontrer ces réseaux et leurs acteurs.

Et pour plus d’informations, rendez-vous sur franchise-fff.com pour tout savoir sur la franchise et obtenir les clés pour se lancer !

Agence Hopscotch

Adèle Simon

[1] Chiffres INSEE 2016 : La création d’entreprise en 2016
[2] Chiffres 13e enquête annuelle de la franchise Banque Populaire/FFF/CSA – novembre 2016