Tribune d'expression au féminin

My vie perso

Auteur anonyme

Les fêtes sont proches. Noël et Hanoucca se rencontrent cette année : la fête de noël, fête païenne des enfants, coïncide avec l’allumage de la première bougie de la Hanoukia.

Fêtes des lumières, victoire de la lumière sur les ténèbres, Hanoucca marque une importante victoire des Maccabées et symbolise la résistance spirituelle du judaïsme à l’assimilation grecque. Une coutume, sous le règne d’Antochius Epiphane, un roi gréco-syrien, qui remémore la reconquête d’Israël.

Gestes, coutumes, tradition, habitudes, l’enfant peut allumer une bougie au quotidien pendant huit jours. Chaque bougie évoque un thème : Hanoukia, Lumière, Miracle, Shabath, Héroisme, Langue Hébraïque, Solidarité juive et la Paix.

Aux Etats-Unis, les Américains mélangent de plus en plus les fêtes de Hanoucca et de Noël, certains s’en inquiètent, d’autres sont heureux. En France, le jour de Noël est une fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus le 25 décembre.

Quoi de plus merveilleux que les fêtes…faut-il s’interroger ?

Il est vrai le plus important est d’avoir la chance d’être aux côtés de quelqu’un qu’on aime pour partager ! Combien de papa et de maman, de papy et mamy souhaitent faire plaisir ? N’est-ce pas le temps de s’aimer, célébrer et s’offrir des cadeaux en famille ou pourquoi pas aussi entre amis ?

Pour ceux qui n’ont pas la joie de se retrouver en famille, ceux qui seront seuls face à un conflit familial, un isolement géographique, trop de travail, ou enfin une rupture douloureuse… avoir des occupations est un élément essentiel pour se sentir mieux. Lire, écrire, écouter de la musique, rêver, dessiner, peindre, téléphoner à ses amis…

Seul ne veut pas dire non plus ne pas se divertir. En revanche, face à une solitude non désirée, elle peut aussi se transformer en solidarité. Personnes âgées, de nombreuses associations ont besoin d’aide, jeunes enfants abandonnés, les accompagner. N’est-il pas vrai que pour un grand nombre le plaisir n’existe pas s’il n’est pas partagé avec d’autres ?

Souvent accusés d’isoler les individus, internet et les nouvelles technologies bouleversent il est vrai la vie de famille, chacun avec son mobile, sa tablette ou son ordi… et pourtant grâce à eux, on peut désormais rester en contact avec les siens quand tout le monde est dispersé. Pour le pire ou le meilleur, c’est comme tout il ne faut pas en abuser et lutter contre toutes addictions.

Le temps est venu de souhaiter de belles fêtes. Le meilleur souhait que l’on puisse formuler en cette période de fin d’année 2016, c’est que ces jours qui approchent, vibrent dans la joie, le plaisir, l’amour et l’amitié. Rappelons enfin qu’un ou une amie, est un trésor vivant, un moment de bonheur à ne pas manquer.

Belles fêtes.