Edito Tribune d'expression Tribune d'expression au féminin

Edito – Février 2017

by Martine ABBOU

Quel bonheur ! Je suis heureuse de vous présenter la 5ème NewsRoom.

Vous avez été nombreuses à vous inscrire ce mois-ci, merci de votre confiance. Un grand nombre d’entre vous me demande parfois, pourquoi ce nom NewsRoom, initialement utilisé dans le domaine de la Presse, et pourquoi pas simplement Newsletter ? En réalité, j’ai souhaité crée une salle de rédaction digitale avec « le réseau de Femmes wimadame » qui savent partager, écrire, former, informer, et réfléchir sur des sujets sélectionnés. Mon réel désir est aussi d’augmenter la visibilité de centaines de femmes qui ont du talent. Mon souhait, avec vous, produire du « bon contenu, au bon moment et au bon endroit » selon la définition du groupe Publicis. Vous l’avez compris notre vocation est de vous rassembler, vous femmes actives, talentueuses, compétentes et de développer entre vous des opportunités d’affaires. Vous pouvez retrouver toutes les anciennes NewsRoom sur notre site, n’hésitez pas à aller jeter un œil !

2017, pourquoi pas vous, votre année ? Pour toutes celles qui entreprennent ou souhaitent entreprendre, wimadame peut vous informer et vous diriger peut-être vers la bonne personne. La vie c’est souvent une belle rencontre, et alors un projet démarre.

2017, Madame, vous êtes bien une énergie renouvelable, et nous souhaitons pratiquer « la recommandation », idéale pour illustrer votre talent.

L’Entrepreneuriat féminin, n’est pas juste un rêve, ni une mode, mais un mouvement profond, une véritable lame de fond vers la liberté. Nous vous invitons à visionnez les vidéos de nos rencontres wimadame.

Plusieurs associations dédiées se sont intéressées aux particularités et aux spécificités de l’entrepreneuriat féminin en Europe en distinguant souvent trois grands thèmes : le profil de la femme indépendante entrepreneure, le profil des entreprises gérées par des femmes, et leur manière d’être en affaires. Des conclusions émergent notamment en matière de leadership, de formation, d’adhésion à des réseaux, et de financement. Moins qualifiées, plus diplômées, les femmes entrepreneures se lancent, mais manquent parfois de compétences au niveau financier et managérial.  Affaire de temps !

Selon de nombreux auteurs, les femmes semblent avoir un mode de gestion tout à fait spécifique, différent de celui des hommes. Elles semblent favoriser une structure horizontale et un mode de gestion souple, encourager la participation, le partage du pouvoir et de l’information. Les femmes indépendantes défendent aussi des valeurs plus « féminines » et souhaitent concilier famille, travail, et loisirs. Les hommes en revanche se centrent beaucoup plus uniquement sur leur profession. Savez-vous qu’un million de personnes se déclarent auto-entrepreneurs et surtout des femmes ? Une nouvelle ère où « vous devez être le changement ». Mais n’oubliez pas, « le Bonheur le plus doux est celui qu’on partage. »

A très vite. Bonne lecture.