Coup de Cœur Média

La MAAF a lancé le le 19 mars 2011, un site dédié aux femmes….

Ecrit par Martine Abbou

Sensible aux problématiques du secteur de l’artisanat,

MAAF partenaire historique de l’artisanat,  lance le 19 mars, un site dédié aux femmes www.femmesdelartisanat.com

Véritable espace d’informations et de partage, ce site s’inscrit dans une logique d’accompagnement et de sensibilisation. www.femmesdelartisanat.com a pour vocation d’accompagner les femmes d’artisans qui participent activement à la gestion de l’entreprise tout en leur proposant un lieu d’échanges pour partager leurs expériences. Pour ce faire, MAAF a bénéficié du soutien actif de la Commission Nationale des Femmes d’artisans de la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment).

Aujourd’hui, on dénombre 600 000 femmes d’artisans en France

Selon une étude Epsy (*) pour MAAF réalisée de novembre à décembre 2010,

84 % d’entre elles déclarent que le statut de « femmes d’artisans » n’est pas reconnu, ni valorisant.

–  Pourtant, 47 % de ces femmes consacrent plus de 20 heures par semaine  à l’entreprise de leur conjoint ; elles sont même 30 % à faire plus de 40 heures.

Dans les faits, 77 % de ces femmes s’occupent de la comptabilité de l’entreprise et 70 % des démarches administratives.

–  En terme de protection sociale, près de 4 femmes sur 10 (36 %) déclarent ne pas connaître leurs droits.

S’informer sur les différents statuts du conjoint

De nombreuses femmes d’artisans participent activement à la vie de l’entreprise, et bénéficient depuis la loi PME du 2 août 2005 d’un nouveau  statut, celui de conjoint collaborateur. Ce statut leur confère une couverture maladie gratuite, et en contre-partie du versement de cotisations sociales, une retraite de base, une retraite complémentaire et une garantie invalidité décès.

Pédagogique, le site www.femmesdelartisanat.com comporte des rubriques pratiques qui ont pour objectif d’informer sur les aspects juridiques :

Pourquoi se déclarer ?Quel statut adopter ?Comment se déclarer ?

Reconnaissance personnelle, valorisation professionnelle, protection juridique ou couverture santé… les femmes d’artisans peuvent choisir le statut de conjoint associé, conjoint collaborateur ou conjoint salarié pour différentes raisons. Des témoignages de femmes d’artisans et des interviews vidéo d’experts enrichissent le site d’informations concrètes pour mieux répondre aux différentes questions que peut se poser la femme d’artisan en sa qualité de conjoint du chef d’entreprise.

* Etude Epsy pour MAAF réalisée de novembre à décembre 2010 par téléphone auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif des entreprises de l’artisanat dont est issu un échantillon national représentatif de 212 conjointes participant à la vie de l’entreprise artisanale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire