Coup de Cœur Portraits

Histoire d’un grand industriel, andré Citroën

Martine Abbou
Ecrit par Martine Abbou

Notre rencontre avec Henri Jacques Citroën, petit fils de la grande dynastie..Touchée par le récit, Citroën et les femmes une longue histoire.

Fondée en 1919, la marque automobile Citroën est l’une des plus anciennes marque automobile Française. André Citroën, son fondateur  possède de très nombreuses qualités, un certain gout de la démesure, un savoir faire médiatique, il aime la musique, la vie nocturne et mondaine, très généreux, il devient un habitué des tables de casino, notamment celui de Deauville, son charisme attire. Tout le monde l’apprécie, même les croupiers à qui il offre des voitures.

Les parents d’André, qui sont ils? Le papa, Bernard Levie citroën arrive en France en 1870 c’est un diamantaire juif émigré à Paris en 1873, sa maman Amalia Kleinmann, juive polonaise de varsovie. Le père se dirige vers le négoce de joyaux et connait un essor important, il se lance dans une spéculation très risquée dans une mine de diamant en Afrique du sud, mais les actions se révélèrent sans valeur, la famille n’est pas complétement ruinée mais se porte mal, il tente une première tentative de suicide échoué. Très surveillé, il parvient à déjouer et se brise les cuisses et la colonne vertébrale, malgré les soins apportés, il mourra le matin, le 16 septembre 1884.

Seule un peu perdue, André et ses ainés vont alors être élevés par une maman admirable qui reprendra le négoce de diamant et de perles fines. Forte déterminée, la famille s’installera au 62 rue Lafayette. Une éducation totalement française, elle sera une source d’inspiration inépuisable pour son fils André. Sa maman une femme sans doute au coeur tendre, empathique, elle doit se débrouiller seule. Le fait d’avoir été élevé par leur mère , André souhaitait des voitures confortables pour les femmes, mais surtout visionnaire quant aux conditions de travail à l’usine de Paris, il tenait compte des besoins des femmes. Peu d’hommes a travailler, c’est la guerre ils sont au front, pour cette raison,  André Citroën  sollicitent les femmes  à la production et pour qu’elle spuissent travailler dans de bonnes conditions , il crée des crèches, un jardin d’enfant, des douches, une politique sociale d’avant garde. Prime d’allaitement sa politique sociale devient un modèle. Un fameux slogan sortira ” La femme moderne conduira une citroën ”  le fameux quartier Javel à Paris.

Hommage à la DS… cette magnifique voiture de prestige… un hommage peut être à sa maman déesse… une leçon de vie ..Citroën a longtemps été une marque avant-gardiste et populaire, produisant parmi des modèles les plus célèbres au monde, tels la Traction, la 2 CV ou encore les DS et SM. Il était bien en avance sur son temps à bien des égards. Ses voitures étaient modernes et confortables, et les conditions de travail à l’usine de Paris déjà en 1915 tenaient compte des besoins des femmes. A quand les grands visionnaires…

.