Voir grand et loin

Le télétravail, une pratique gagnant-gagnant pour les dirigeants et pour les salariés

Ecrit par wimadame

Texte rédigé par Bruno Panhard

D’où vient cette nouvelle organisation qu’est le télétravail ?

Le télétravail est très apprécié par les salariés puisque près de deux tiers d’entre eux sont favorables à cette organisation de travail.

Ce phénomène n’est pas tout jeune, puisque la pratique est apparue dans les années 50 aux États-Unis. Plutôt sceptiques devant cette nouvelle forme d’organisation du travail, les chefs d’entreprise français ont été timides dans sa mise en place. L’émergence d’outils collaboratifs numériques a changé la donne et contribué à l’essor du télétravail dans l’Hexagone.

En 2016, on estime que 16,7% des Français télétravaillent plus d’une journée par semaine. Un chiffre plutôt élevé qui confirme un intérêt croissant pour cette pratique. De plus, 71% des Français pensent que le télétravail est une “véritable révolution” que les entreprises doivent développer.

C’est vraiment une pratique « gagnant-gagnant » pour l’entreprise, ses dirigeants et les salariés, comme nous allons le voir :

Quels sont les avantages du télétravail pour les employés ? 

  • Le télétravail permet aux employés de s’affranchir du temps de trajet, souvent chronophage et source de stress
  • Il permet une flexibilité des horaires puisque les télétravailleurs organisent leurs tâches comme ils le souhaitent
  • Il permet de choisir l’environnement qui convient le mieux : domicile, café, espace de coworking
  • Le télétravail favorise un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle
  • Il est plus simple de consacrer du temps à sa famille et à ses passions
  • L’employé retrouve une certaine autonomie
  • Grâce à cette autonomie et à la confiance accordée par l’employeur, sa productivité est meilleure
  • Le télétravail est un argument dans le recrutement et la fidélisation des employés

 Quels sont les avantages du télétravail pour l’entreprise et ses dirigeants ?

  • Le télétravail permet une réduction des coûts car l’entreprise peut recruter sans augmenter la taille des locaux. Elle réalise également des économies d’entretien et de coûts de transport
  • La productivité des employés augmente, par conséquent la compétitivité de l’entreprise aussi
  • Le taux d’absentéisme diminue
  • Les distractions telles que les bavardages entre collègues sont réduites.

Voici quelques chiffres plutôt convaincants sur les bénéfices du télétravail (Source : enquête Kronos) :

  • Le télétravail permet des gains de productivité de l’ordre de 22%
  • Le télétravail permet une diminution des arrêts maladies : -5,5 jours par an
  • Le télétravail permet une augmentation du temps de travail de 2,5%

Quelles sont les conditions idéales du télétravail – les bonnes pratiques ?

1 – Une durée du télétravail bien déterminée

La durée de télétravail idéale semble se situer aux alentours de 2 jours par semaine. En effet, si le télétravail n’est effectué qu’une seule journée par semaine, son caractère exceptionnel n’en fait pas un instrument dont les bénéfices sont mesurables facilement. A l’inverse, un télétravail qui deviendrait la norme sur l’ensemble de la semaine pourrait voir les désagréments prendre le pas sur les avantages : isolement social et perte de l’esprit d’équipe des salariés notamment.

2 – Le télétravailleur doit disposer d’un endroit dédié et d’un cadre clair

Pour pouvoir se concentrer, notamment à domicile dans le cadre des télétravailleurs vivant en famille ou en colocation, il est essentiel que le télétravailleur puisse bénéficier d’un espace dédié au sein duquel il pourra se concentrer sans interruption. Cela peut être un pièce chez lui, ou un espace de coworking près de chez lui.

La journée de télétravail est une journée de travail comme une autre. Cela veut dire un emploi du temps structuré avec des temps de pause, des temps pour les réunions par téléphone ou visioconférence, l’heure de déconnexion… L’important est que le cadre soit clairement défini et que les objectifs soient atteints.

3 – Le télétravailleur doit disposer de moyens de communication adapté

Un des écueils principaux dans les rares expériences négatives concerne la communication. Il convient dès la mise en place :

  • à l’entreprise employeur de communiquer clairement ses attentes et objectifs
  • au salarié de rester joignable, par messagerie et téléphone ou à travers des outils collaboratifs (slack, office 365, Gsuite…), pendant ses heures de travail
  • préserver l’esprit d’équipe, en évitant le télétravail soit systématique mais plutôt une partie de la semaine

En conclusion : Le télétravail est positif et même écologique !!

C’est la cerise sur le gâteau : en plus d’améliorer la productivité de vos salariés, leur engagement, la relation de confiance que vous tissez avec eux, en plus de transformer votre entreprise, le télétravail peut aussi vous rendre plus green. Ce n’est peut-être pas votre priorité, mais vous avez tout de même intérêt à agir pour être plus écologique. En effet, la plupart des consommateurs français considèrent aujourd’hui qu’il est du devoir des entreprises de mettre en place des bonnes pratiques pour protéger l’environnement. Le télétravail, c’est l’option idéale pour cela !

Bruno PANHARD
Associé Fondateur Adaliance
www.adaliance.com

Vous avez aimé cet article, devenez membre, inscrivez-vous gratuitement à la Tribune d’expression au féminin