Tribune d'expression au féminin

Sans heurts et sans friction

by Katie BREEN

Un récent travail sur le mode de vie des créateurs de start-ups à San Francisco m’a fait réfléchir sur l’avenir des femmes dans un monde régit par le numérique. Selon le témoignage de Laura Morton, une photographe américaine qui a partagé pendant un an le quotidien de ces jeunes entrepreneurs, le mot “frictionless” est aujourd’hui le concept essentiel, celui qui conditionne tous les actes de la vie. Un mot qu’on peut traduire par : “sans heurts et sans friction”. Tout doit être “frictionless”. L’objectif : laisser toute sa place au travail dans une vie libérée des corvées et des ennuis du quotidien, avec des “apps” pour l’essentiel, un repas ou une bouteille de “Soylent” (repas liquide tout prêt), une livraison de cannabis (en vente libre en Californie), une voiture en bas de chez soi quand on veut se déplacer, un paquet de linge propre. Le tout est livré en un clic : pas même besoin de parler au livreur quand il se présente à la porte, puisque ces services ont été payés d’avance, par carte de crédit.

Un monde où on n’a plus besoin d’aller au magasin ? De parler, de flâner ou de cuisiner ? Un monde où tout rendez-vous amoureux passe par un site de rencontres, et d’où la relation humaine – qui peut engendrer des émotions incertaines – serait évacué ?

Si l’on ne peut aujourd’hui qu’encourager les filles à accueillir la technique, et les jeunes femmes à s’investir dans la nouvelle économie, on peut tout de même se demander si elles se sentiront durablement à l’aise dans ce monde de quasi-autistes où tout est entrepris dans un cadre strict et avec des buts précis.

Katie Breen
Coverlines
15 rue d’Aboukir, 75002 Paris • kbreen@coverlines.net

Katie est une amie, une grande journaliste, une merveilleuse maman. Avec elle nous avons réalisé un atelier ou nous nous demandions si la presse féminine était l’amie des Femmes ? (vidéo à visionner sur le site)

Internet est devenu une réalité pour les femmes, elles se bougent. Nous avons souhaité donner la parole digitale à Katy. Elle réfléchit à la place des femmes dans les nouvelles technologies.

Vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à la NewsRoom

  • W-ima SARL - Agence conseils - s’engage à utiliser votre adresse électronique ou toute information personnelle uniquement dans le cadre des activités de wimadame ! Vous disposez d’un droit d’accès de rectification et d’opposition sur des données nominatives vous concernant.
  • Dites-nous qui vous êtes :
  • Vous souhaitez rédiger votre billet d'humeur, partager votre vécu, annoncer un événement, évoquer vos rêves... signalez-vous, nous ne manquerons pas de vous contacter !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.