Revue de presse internet & news Tribune d'expression au féminin

Revue de presse internet & news – septembre 2018

Relevé par la communauté wimadame

  • Mobilisation générale contre l’illectronisme, infos presse gouvernement, édito rédigé par Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, en charge du numérique

Pour la première fois, l’ensemble des acteurs sont réunis pour relever le défi majeur de l’inclusion numérique, pour former chacun aux usages du numérique et ainsi bénéficier de toutes les opportunités qu’il offre, en termes d’emploi, d’éducation, de pouvoir d’achat, de lien social et d’émancipation.

État, collectivités territoriales, associations, acteurs de la médiation numérique et du travail social, administrations et entreprises, tous se sont mobilisés pour faire de cette rentrée 2018 celle de la mobilisation générale contre l’illectronisme.

Le diagnostic est partagé, celui de l’urgence. L’urgence d’agir de concert avec pour objectif un impact décisif, car aujourd’hui, 20% de la population ne sait pas utiliser le numérique. Si le fait de rendre de plus en plus de service public disponible en ligne est un atout pour certains, car c’est un accès beaucoup plus simple et rapide à ses droits, cela devient en regard, une peine pour 13 à 14 millions de français.

Cette mobilisation de moyens historiques permettra de financer des Pass numériques, qui permettront aux personnes d’être formées, pendant 10 à 20h, tout en consolidant le modèle économique des acteurs de la médiation numérique. Elle permettra également, avec la mobilisation de la Banque des Territoires, de s’assurer que partout en France, on dispose d’une offre de formation adaptées aux besoins. Enfin, un effort particulier se portera pour outiller et former ceux, qui souvent depuis des années, aident leurs concitoyens en difficulté numérique : médiateurs numériques, bibliothécaires, travailleurs sociaux…

Nous présentons dans ce plan d’action national pour un numérique inclusif toutes les mesures, qui dès aujourd’hui, viendront construire une société numérique performante et humaine.

  • Europe :  Succession de Claude Juncker

Christine Lagarde souhaite se concentrer sur le FMI et ne participera pas à la course européenne. En revanche Margrethe Vestager peut-elle être la future présidente de la commission Européenne? Cette Danoise trés appréciée pour son optimisme et son réalisme, ne se décourage parait il jamais et certains la voient déjà gagnante.

  • Famille droits de succession: une réflexion menée au gouvernement

Une hausse des taux d’imposition des riches ne ferait pas de mal à la croissance ? La majorité réfléchit sur les droits de successionà la hausse. Pourtant les familles sont réfractaires et cet impôt ferait même fuir les Français.En France le taux d’imposition en ligne directe est le plus élevé du monde. 45% pour la France, 30% en Allemagne 15% au Danemark, 4% en Italie.

  • Source Les Trophées de l’économie

Aujourd’hui en France, 18% des femmes envisagent ou sont en train de créer leur entreprise (Source BPI France).

Gaelle Le Bouffau, PDG de Wine&Box et Lauréate femme chef d’entreprise prometteuse :

”Les femmes ne sont pas des choses fragiles. A partir du moment où l’on a envie de se lancer dans un projet, il faut s’en donner les moyens. Tout est une question de choix.”

  • Les femmes de plus en plus nombreuses à choisir le métier de chauffeur privé (source de l’écrit agence Escale Consulting)

En France le marché des VTC reste encore majoritairement un domaine masculin. Cependant, EureCab, comparateur de prix des chauffeurs privés et taxis, souligne que les femmes sont de plus en plus nombreuses à choisir ce métier. Selon les observations d’EureCab, les clients ayant une femme pour chauffeur expriment un taux de satisfaction plus élevé, lié à la qualité de conduite et de service. Dans le contexte actuel de forte évolution du marché des VTC, EureCab fait le point sur la féminisation du métier.

La féminisation d’un métier considéré comme majoritairement masculin. Le métier de chauffeur privé a toujours été dominé par les hommes. Selon les statistiques d’EureCab, les femmes représentent 6% des annonces actives de VTC. Si ce chiffre reste faible, il croit néanmoins tous les ans. Parmi les principales raisons pour lesquelles les femmes sont encore peu nombreuses, les risques liés au métier qui sont particulièrement cités.
On pense tout de suite aux passagers agressifs, ivres voire violents. Or la vie familiale, surtout la garde d’enfants dans la journée, imposerait aux femmes des courses nocturnes, alimentant ainsi un sentiment d’insécurité pour ces dernières.

  • Les Français et le travail indépendant (source sondage IPSOS)

Travailleur indépendant : un statut d’avenir, qui concerne ou intéresse les Français.

Un Français sur deux (49%) est concerné ou intéressé par une activité professionnelle indépendante, et encore davantage les chômeurs (61%), les hommes (52%) et les jeunes de moins de 35 ans (57%). Des résultats qui témoignent bien de la transformation du monde professionnel à l’œuvre aujourd’hui. Dans le détail, alors qu’un cinquième des personnes interrogées indique avoir exercé ou bien exercer actuellement une activité professionnelle indépendante (21%), plus d’un quart des Français (28%) seraient intéressés par le fait d’essayer ce statut. Une reconversion qui intéresserait même près d’un chômeur sur deux puisque 44% éprouvent de l’attrait pour ce statut et ce alors qu’ils n’en dépendaient pas auparavant.

Si le fait de devenir indépendant est autant prisé, ce serait notamment car ce statut est bénéfique à l’ensemble des acteurs du monde professionnel. Ainsi, plus de huit Français sur dix estiment que le développement du nombre de travailleurs indépendants est une bonne chose pour l’épanouissement des personnes concernées (86%, et même 89% chez les femmes), pour l’emploi (85%) et pour répondre aux besoins des entreprises (82%). Notons qu’auprès des répondants intéressés par le fait de devenir travailleur indépendant, 46% (contre 33% en moyenne) pensent que ce serait même une « très bonne chose » pour l’épanouissement des travailleurs indépendants.