Tribune d'expression au féminin Voir grand et loin

Mais pourquoi donc les hommes maigrissent plus vite que les femmes ?

Texte rédigé par Sarah Mony

Vous avez décidé en couple de mincir et horreur ! Votre homme se pavane rapidement devant vous, en érigeant que ses efforts sont supérieurs aux vôtres ! Alors que NON ! Vous constatez clairement que pour maigrir d’un petit kilo, les privations que vous avez mises en place sont beaucoup plus importantes que LUI, mais chez LUI, ils ont beaucoup plus d’impacts !

Ces différences au cœur de nos cellules

Envers quoi se tourner pour libérer sa RAGE ?

Serait-ce dû à cette UNIQUE paire de chromosomes XX sur les 23 paires au cœur de nos cellules ? Ou à ces taux de testostérone, et d’œstrogènes dans le corps qui déterminent LA FRONTIERE entre l’Homme et la Femme ?

On le constate visuellement sur la répartition du gras :

  • Madame voit le gras se répartir soit sur le haut de son corps (poitrine, ventre, ce surpoids étant qualifié de type androïde), soit sur le bas du corps (hanches, cuisses, ce surpoids étant défini de type gynoïde).
  • Monsieur voit son gras déposé sur son ventre, son cou, et son menton,

Serait-ce vrai que dans la nature l’injustice prime ?

Et c’est encore pire à l’arrivée des règles ! Il a été reconnu que les pics d’œstrogènes à ce moment-là chez la femme, interfèrent avec la sérotonine (neuro transmetteur de l’humeur positive et de la satiété), et créent une augmentation de production de l’hormone du stress : le cortisol.

Résultat : Nous les femmes ! On craque encore plus sur le sucre ! Qui va permettre un retour du niveau de sérotonine à un taux réconfortant, mais nous faire prendre du poids !

Ces différences métaboliques

Et le comble c’est notre métabolisme !

Nous brûlons moins !

La Femme a un métabolisme d’épargne et de survie, pour permettre ce joli nid douillet au sein de son utérus au futur petit Humain : Elle va donc présenter une corpulence comprenant pour la majorité, de 20 à 30% de masse grasse, alors que l’homme, va détenir une masse musculaire, qui va limiter le gras de 15 à 25% en moyenne.

Résultat :
Comme le MUSCLE BRULE toute la journée !! Et même la NUIT au repos ! Notre homme MAIGRIT !!!
Car 1 kilo de muscle au repos, brûle environ 13kcal.
Ce qui revient à dire que le métabolisme de base d’un homme (Ce qu’il brûle chaque jour), est TRES différent de celui d’une femme !

Exemple :

Avec les mêmes données : Taille de 175 cm, poids de 62 kilos, âge 40 ans, et un niveau d’activité normal, une femme va brûler 2244 kcal, et un homme 2523 kcal !!! (Formule de Black and Co).

Alors faudrait-il agir sur notre génome ?

Une petite piste : Notre consommation de gras insaturés : Consommer des oméga3 (huile de noix, colza, lin), à la place des oméga6 (maïs, …), permettrait de limiter l’expression des gènes de différenciation des pré-adipocytes en adipocytes (W. Gailhaud F Massiera), ce qui limiterait la fabrique à cellules de stockage, soit fabrique de GRAS !

Alors Messieurs ! Quand Madame voudra aller faire du sport pour augmenter sa masse musculaire et ainsi brûler plus de calories la nuit comme VOUS, laissez là FAIRE !!!

Diététiquement votre,

Sarah Mony
Nutritionniste, Auteur, conférencière.
Site Internet : www.alimentum-mony.com