Média

Femmes pilotes, décryptage d’un métier qui se démocratise

Ecrit par Martine Abbou

L’augmentation des femmes pilotes, un métier qui requiert de l’ambition, une bonne santé et un soutien de son réseau social (les proches, l’entourage professionnel).

Longtemps considéré comme un milieu macho, le métier de pilote commence peu à peu à se démocratiser et de plus en plus de femmes commencent à intégrer les cockpits des plus grandes compagnies aériennes à bord des Airbus 380 ou des Boeing 777.  

Homme ou femme commandant de bord, qu’est-ce qui change réellement ?

Pour le client lambda, en apparence rien, l’essentiel étant qu’il arrive à destination sain et sauf.

Par contre, les femmes pilotes vont avoir une sensibilité différente envers leur équipage. Aussi, alors que le client était souvent habitué à entendre les annonces des hommes commandants de bord, savoir que c’est une femme qui commande l’engin permet d’avoir une autre approche envers ce métier et ainsi contribue à réduire les stéréotypes.

Pour la compagnie aérienne, il est clair que cela fait partie de son plan de communication, dans un contexte où la diversité culturelle, l’égalité sociale constituent des facteurs de performance dans les organisations.

A titre indicatif, les femmes pilotes chez Air France représentent 7% des 4200 pilotes de la compagnie.

Selon les dernières estimations, on compterait 450 femmes pilotes à travers le monde (source : International Society of Women Airline Pilots).

S’il s’agissait uniquement des compétences pour être femme pilote, on aurait pu avoir un nombre considérable de femmes commandants de bord.

Or, force est de constater que plusieurs contraintes sont à prendre en compte pour une femme qui souhaiterait se lancer dans ce métier : formation continue, gestion du stress, déplacements fréquents susceptibles d’inhiber la vie de couple.

Ceci dit, la prise de conscience des impératifs des femmes (en termes de conciliation de leur vie privée et professionnelle) par les compagnies aériennes devrait contribuer à

 

Le pilotage d’un avion n’est pas un long fleuve tranquille. Les femmes qui se lancent dans ce métier le font essentiellement par passion pour ces engins.

Quels sont les avantages et les inconvénients pour une femme de piloter un avion ?

On peut penser spontanément à l’autonomie et le sentiment d’évasion que cela représente pour une femme. Aussi, les salaires des commandants de bord peuvent paraître attractifs pour les femmes, variant en fonction des compagnies aériennes entre 3 000 € (en début de carrière) à 13 000 € (en fin de carrière) sans compter les nombreux avantages dont bénéficient les pilotes.

Autre avantage notable pour les femmes : piloter un avion c’est finalement comme diriger une entreprise mais dans les airs.

 

Néanmoins, on peut se demander si les femmes pilotes peuvent concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle. Au mieux, elles laissent leurs enfants à des proches de leur famille

(généralement les parents) ou à leur conjoint, au pire, elles embauchent une “nounou“ avec les risques que cela suppose.

L’idéal pour une femme pilote c’est peut-être quelque part que son conjoint ait le même métier ou travaille dans ce milieu afin d’être plus conscient des aspects positifs et négatifs du métier.

De plus, au-delà de la formation exigée pour candidater à ce poste, les femmes doivent faire preuve de sang-froid et être capables de prendre les décisions rapidement.

Dans le contexte actuel de mondialisation et des révolutions dans les pays arabes, il est évident que le nombre de femmes pilotes dans certaines compagnies devrait croître et donner des idées.

 

Notre conclusion c’est que dans ce métier, les femmes qui voudraient être pilotes ont besoin de témoignages et de modèles, afin de s’identifier et de relever ce challenge. Un avion au décollage, c’est comme le départ d’une entreprise,

la force à fond…

 

Un témoignage d’une femme co-pilote chez Air-France : http://corporate.airfrance.com/fr/presse/mediatheque/videos/les-metiers/interview-de-sophie-prevost-co-pilote-dair-france/

Laisser un commentaire