Edito Média

Les femmes seraient elles de meilleurs leaders?

Ecrit par Martine Abbou

Certes c’était en 2008, la société Hudson, société de conseil en recrutement  mène une étude à l’échelle Internationale, sur les femmes et le leadership!

Ressources humaines, conseil d’administration, les femmes vont-elles résister à la tentation de ressembler aux Hommes pour diriger ?

Une étude mondiale réalisée par Hudson auprès de 65 000 personnes révèle les raisons pour lesquelles moins de femmes que d’hommes accèdent à ces postes.

La « coalition dominante » au sein des comités de direction favorise le leadership masculin.

Les femmes sacrifient leur comportement naturel au profit d’un style de direction masculin, alors qu’elles gagneraient à être elles-mêmes pour s’imposer.

Les femmes pourraient se révéler de meilleurs leaders dans les entreprises d’aujourd’hui. C’est ce que met en avant une étude menée à l’échelle internationale par Hudson. Pourtant, les femmes accèdent toujours difficilement aux postes de direction.

L’étude menée par Hudson se base sur les résultats d’évaluations et de tests psychométriques de plus de 65 000 personnes dans le monde sur plusieurs années. Elle met en évidence les différences comportementales et de leadership entre les hommes et les femmes au sein de l’entreprise, selon les catégories d’âge et les niveaux de responsabilité.

Cette étude ‘Could the right man for the job be a woman’, révèle que pour accéder aux postes de direction, les femmes adoptent un comportement masculin et s’éloignent de leur comportement naturel.

L’étude Hudson a démontré que :  

  1. Les cadres dirigeantes ont des traits de personnalité qui sont à l’opposé de ceux généralement observés chez les femmes. Elles obtiennent comme les hommes dirigeants des scores élevés en extraversion, capacité de prise de décision et réflexion stratégique. Elles sont aussi très orientées vers les résultats et sont très autonomes.
  1. Les cadres dirigeantes se distinguent cependant de leurs collègues masculins par leur ouverture d’esprit et leur altruisme.
  1. Les jeunes cadres dirigeantes sont plutôt altruistes et favorisent le travail en équipe, alors que les femmes plus expérimentées, quant à elles affichent une ouverture d’esprit et un leadership réfléchi.

En 2011, la crise financière, la crise mondiale pourrait être un frein à l’accès des femmes aux postes de direction.

Certes les quotas sont passés! Prenons garde,  si les femmes sacrifient leur comportement naturel au profit d’un style de direction masculin. Elles gagneront plus à être elles mêmes pour s’imposer.

Les entreprises en 2011 doivent permettre l’émergence d’un modèle féminin au sein de l’entreprise:

  • Ouverture d’esprit
  • sens du consensus
  • ouverture au changement

En conclusion: Les femmes ont souvent faits des crises identitaires. Ressembler à un homme ou être une femme au travail?            

Que vous soyez manager, chef d’entreprise, salariée, mère au foyer, responsable d’association, et si vous restiez ce que vous êtes réellement!

 

 

 

Laisser un commentaire