Edito Média

initiatives innovantes, soutenir la jeunesse

Ecrit par Martine Abbou

Au sein de notre univers digital, nous évoquons peu les femmes en politique. Une exception, notre fidèle Linda Labidi,  nous recommande Marie Lebec. Notre coup de cœur avant les législatives. Confiance au choix de Linda.

Qui est Marie LEBEC

«  J’ai 26 ans, née dans une famille de 3 enfants, j’ai fait ma scolarité à Louveciennes, Saint Germain et Chatou dans des établissements privés mais aussi en Angleterre dans une Public School. Je suis diplômée de Sciences Po Bordeaux en Affaires Publiques et Représentation des Intérêts, et également de l’Université de Cardiff en Affaires Européennes et Internationales où j’ai passé la moitié de mes études.

Durant cette période j’ai aussi créé la délégation française de Model United Nations à Bordeaux dont l’objet était de reproduire entre étudiants internationaux/européens les débats des Nations Unies. J’occupe actuellement un poste de Consultant dans un grand cabinet européen de Conseil en Affaires Publiques Françaises et Européennes. Parallèlement à ma vie professionnelle, je suis engagée au service des citoyens et de mon pays depuis plusieurs années.

D’abord à Louveciennes, au Conseil Municipal des jeunes, puis bien plus tard où j’ai été inscrite sur la liste de André Vanhollebeke pour la dernière campagne des municipales et enfin dans les Vosges où durant 18 mois, j’ai été Attachée Parlementaire  d’un Député à l’Assemblée Nationale (loi Macron, loi de Santé) et en circonscription (relation avec les Entreprises et les Collectivités). Le virus de l’engagement et de l’action au service de la collectivité et de la France ne m’a jamais quitté depuis mon plus jeune âge.Je crois que cela vient de ma passion pour l’Histoire et quelques grands Hommes très engagés et visionnaires comme Churchill sur qui j’ai fait mon mémoire. Je me suis engagée pour En Marche en avril 2016 où j’ai participé à la Grande Marche dans mon département (78) à la structuration du mouvement dans la 4ème circonscription et à la création du comité de Louveciennes. Le mouvement incarne pour moi le renouveau politique, le renouveau des idées et de l’éthique. Il porte une vision de grandeur pour mon pays et pour l’Europe avec laquelle je me sens en phase et que je veux contribuer à porter.

Bonne chance à la jeunesse qui devait enfin prendre son avenir en main.