Coup de projecteur sur...

Junior-entreprise… kézako ?

entrepreneuriat recommandation premium

Rappelez-vous…
Facebook, blablacar, RB&B… Quel est le dénominateur commun entre ces entreprises qui ont connu un développement fulgurant ? Oui, vous avez trouvez : elles ont été créées par de très jeunes entrepreneurs ! Preuve en est donc que « jeunesse », synonyme aussi pourtant d’« inexpérience », n’est pas opposée à « réussite » économique… Pourvu sans doute aussi qu’un accompagnement adéquat soit là ! C’est tout ce que promeut la Confédération Nationale des Junior-Entreprises.

La junior-entreprise : rappel !
Prenez des étudiants, entrepreneurs dans l’âme, mais aussi dans la vie puisqu’à plusieurs ils créent un junior-entreprise. Et vous obtenez une occasion unique de rapprocher le monde éducatif, du monde économique !

Une chance pour les jeunes…
Pour les jeunes, il s’agit d’une belle opportunité de mettre en pratique leurs enseignements, mais aussi de se former sur des compétences auxquelles ils ne sont pas forcément ouverts par le biais de leurs études. Ils vivent aussi une toute première expérience professionnelle concrète, et s’initient au management, au travail d’équipe, à la gestion de projets, aux mécanismes de gestion d’entreprise, à la démarche commerciale, au processus de la relation clientèle… Ainsi, peuvent-ils aussi commencer à constituer leur propre réseau professionnel. Cette ouverture vers l’entreprise qu’il acquièrent, et notifient bien sûr sur leur CV, représente un vrai atout vis-à-vis des DRH qui, plus tard, auront à évaluer leurs compétences et leur implication possible dans le poste brigué.

… et pour leurs clients !
Si pour les étudiants, travailler dans une junior-entreprise paraît alléchant, il semble être intéressant aussi pour les clients de ces structures de faire appel à elles. Jugez plutôt avec cette liste de prestations proposées : aide à l’établissement de la stratégie d’entreprise ; réalisation de business plan, d’étude de marché et de faisabilité ; création de logo, de site internet, de prototypage ; développement de l’activité ; audit de fonctionnement ; gestion et analyse financière ; création d’applications ; mesure et analyse de la satisfaction client ; transition digitale ; mise en place de plans de communication et marketing ; gestion de projets événementiels, création d’un plan RSE… Bref, le panel est large ! Et cette offre s’adresse, c’est à noter, à tous els types de clients : aujourd’hui, ce sont à 46% des auto-entrepreneurs, 39% des TPE-PME, 8% de grands groupes…

Exemples de missions
Ce sont parmi les plus marquantes de 2019 :
Animation de visites guidées sur des thèmes insolites dans le cadre de l’animation des nocturnes du musée du Louvre – « École du Louvre Junior Conseil », la junior-entreprise de l’Ecole du Louvre.
Création d’une application web pour GRDF, capable de fournir, concernant les incidents, un suivi cartographique, d’envoyer des SMS aux clients impactés et de gérer simultanément des milliers de cas – Dièse, la junior-entreprise de l’ENSIIE.
Conception, pour ArianeGroup, d’un boîtier électronique réalisant automatiquement et en toute sûreté les tests sur les capteurs du lanceur Ariane 6 avant son décollage – Junior CentraleSupélec, la junior-entreprise de CentraleSupélec.

Une confédération pour accompagner…
La Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE) rassemble pas moins de 200 juniors-entreprises. Créée en 1969, elle accompagne 25 000 étudiants de l’enseignement supérieur, en leur proposant une offre de formation adaptée à leurs besoins, en présentiel comme en ligne, et à la demande selon l’attente des étudiants. Et ce, autour de trois axes majeurs : la gestion entrepreneuriale, la démarche commerciale et la communication. Au-delà, de cette mission d’accompagnement, la CNJE a pour rôle de promouvoir le principe de la junior-entreprise auprès de ceux qui les accueillent en leur sein : un travail de fond est donc mené auprès de la CPU, (Conférence des Présidents d’Université), de la CGE (Conférence des Grandes Écoles). Également vis-à-vis du Ministère de l’Enseignement Supérieur.

… et encourager !
Chaque année, la CNJE présente un classement des 30 meilleures junior-entreprises de France. Elles sont jugées sur leur qualité organisationnelle, leur comptabilité sécurisée, la qualité des études effectuées, et enfin la satisfaction client. En 2019, une junior-entreprise a gagner deux des onze prix décernés, ceux concernant la RSE et l’engagement : c’est l’Etic Insa Technologies, la junior-entreprise de l’lnsa Lyon. Plus de 100 collaborateurs-étudiants y travaillent, et ses domaines de compétences sont la digitalisation des activités (applications web, logiciels), l’ingénierie (génie électrique, mécanique, énergie) et la stratégie d’entreprise.

En savoir plus
Confédération Nationale des Junior-Entreprises
6 rue des Immeubles Industriels 75011 PARIS
01 43 70 26 56
www.junior-entreprises.com

Contact
communication@cnje.org
anne-charlotte.pagnoux@cnje.org