Entrepreneuriat, les Rendez vous professionnels Média Non classé

La lettre de citoyennes pour l’Europe

Ecrit par Martine Abbou

la parole à notre amie Martine Méheut, un peu de rêves beaucoup d’actions

Le 26 mai l’espace public s’est affirmé contre toute attente. On nous prédisait un absentéisme galopant surtout chez les jeunes : L’Europe n’intéressait plus les citoyens. Pire, le désamour allait mettre en péril cette construction murée loin d’eux.

Or les résultats sont là. La participation a été bien plus forte que prévue, grâce en partie aux jeunes qui ont montré, en votant pour les listes vertes, qu’ils comprenaient que seule l’Europe pouvait répondre à leurs préoccupations environnementales. Cet espace public européen est né de la prise de conscience récente que l’Union Européenne est la bonne échelle pour répondre aux inquiétudes quant au glyphosate, à la sécurité alimentaire et même aux droits de l’homme. L’Eurobaromètre nous avait déjà dit que 42% des Européens faisaient confiance aux Institutions européennes et seulement 35% à celles de leur pays.

Il nous reste à espérer que les Chefs d’Etat et de Gouvernement sachent tirer les enseignements de ces élections en choisissant le futur Président de la Commission européenne.

Certes ils auront à tenir compte de la répartition des autres postes à pourvoir : Président du Parlement européen, Président du Conseil européen, de la Banque centrale européenne, Haut Représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères. Mais ils savent aussi que la future Commission doit être adoubée par le Parlement européen.

Ils ont aujourd’hui une occasion inespérée pour réconcilier les citoyens avec l’Europe.

Martine MEHEUT Présidente de Citoyennes pour l’Europe