Coup de Cœur Média

l’Entrepreneuriat, c’est pour moi j’en suis certaine

Ecrit par Martine Abbou

Certes pas simple, on a jamais écrit que cela était simple. Ce qu’une femme aime plus que tout c’est la liberté... Beaucoup d’articles vont vous décourager sur le fait d’entreprendre… notre coup coeur du mois de cette rentrée Beryl Bess, elle vous encourage a tenter votre chance.

En 2010 l’entrepreneuriat au féminin n’était pas à la mode… Peu importe les aides, la mode oui c’est vrai, bon nombre de femmes ont des micro entreprises. Au sein de wimadame, nous n’aimons pas le terme petites entreprises, il existe un talent ou pas… oui c’est compliqué au début de vivre de son activité, mais la vie n’est elle pas un choix!

Pour le réseau de wimadame, l’entrepreneuriat au féminin signifie…équilibre entre deux vies… gagner sa vie, avoir la chance de gérer son temps, concilier vie pro et perso, être entrepreneur(e) de sa vie, bouger agir… c‘est le coeur de wimadame.

L’environnement financier, les mesures prises pour motiver à l’entrepreneuriat au féminin sont positives.

Mais aussi dans une entreprise, il faut de bons salariées, motivées performants mais heureux aussi. Avec la technologie, la confiance, les nouveaux outils, oui Madame, essayiez…sautez le pas, l sera toujours temps avec votre talent de retrouver le chemin du salariat

Que vous soyez salariée, demandeuse d’emploi ou en reconversion, des aides, réseaux et outils spécifiques peuvent vous aider pour créer votre entreprise.

Elles étaient 26% en 2002, 28% en 2006, 32% en 2010… Le pourcentage d’entreprises créées en France par les femmes augmente doucement mais sûrement. «La hausse est surtout portée par les jeunes : elles sont de plus en plus nombreuses à choisir la voie de la création d’entreprises et à saisir les opportunités offertes par le digital», constate Viviane de Beaufort, professeure à l’Essec et responsable des programmes de l’école consacrés à l’émancipation des femmes (Women Be Board Ready et le club Gen #startuppeuse). Depuis quelques années, de nombreuses fées se penchent en effet sur le berceau de l’entrepreneuriat féminin. A commencer par le gouvernement, qui a lancé en 2013 le plan Entreprendre au féminin. Objectif : 40% de créatrices en 2020. Campagnes de sensibilisation, formation, aides financières, concours, réseaux d’accompagnement : la création d’entreprise fait de plus en plus son chemin dans l’esprit des Françaises.”  source Beryl Bess

Il y a beaucoup d’études académiques qui démontrent la corrélation entre mixité et performance. mais cela ne veut pas dire qu’il y a un lien de causalité. Ce n’est pas parce qu’une femme est PDG que le prix de l’action va monter plus vite. Mais les entreprises qui ont plus de femmes à des postes stratégiques démontrent ainsi qu’elles comprennent mieux le monde dans lequel nous vivons et qu’elles sont plus agiles pour s’adapter aux changements. Aujourd’hui, 60 % des diplômés sont des femmes, ce sont aussi surtout les femmes qui prennent des décisions de consommation et qui ont de plus en plus le pouvoir d’achat. Pour une entreprise, savoir se montrer à l’écoute des changements, notamment démographiques, ne peut qu’avoir un impact significatif sur les affaires.” source les Echos

Belle rentrée Madame, faites vos choix…