Média

Les femmes Européennes arrivent doucement chez le constructeur Renault Nissan…

Ecrit par Martine Abbou

La presse féminine, l’école, tous les secteurs à tendance féminine devraient s’inspirer du secteur Auto en y intégrant des hommes. Ces secteurs bénéficieraient d’une vision sur la mixité, rénovée surtout pour l’avenir dans l’éducation. Rappelons nous bien la citation d‘Elisabeth Badinter:Le bien n’est pas du coté des femmes et le mal du coté des hommes

Les optimistes de l’industrie Automobile Française, du réseau de wimadame, qui voient le verre à moitié plein et les audacieuses qui savent que la chance leur sourira, apprécieront l’avancé historique des femmes dans le secteur automobile. (texte source Journal de l’automobile) http://www.journalauto.com

“En trois années seulement, le nombre de femmes accédant au top management a augmenté de 75 % chez Nissan, passant de 4 % à 7 %. Chez Renault, elles assurent 15 % des postes stratégiques. Ce bilan sera présenté lors du Women’s Forum for the Economy and Society (à Deauville, du 10 au 12 octobre 2012), le rendez-vous annuel où est notamment évoqué le sujet de la place des femmes au sein de la société, du monde universitaire et politique, en présence de près de 1 200 personnes.       

Le constat fait par l’Alliance se veut réjouissant puisque sur les dix membres du comité exécutif du groupe Renault, deux sont des femmes, Marie-Françoise Damesin, directeur des ressources humaines groupe, et Mouna Sepehri, directeur délégué à la présidence. Le Français se targue d’afficher l’un des pourcentages les plus élevés dans l’industrie automobile mondiale. Au total, les femmes représentent 17 % de l’effectif du groupe Renault et 14 % de l’effectif en usine.

Nissan primé au Japon….

Le rapport se penche également sur les forces de vente. En France, 34 % des commerciaux VN sont des femmes, soit deux fois plus qu’en 2009, sachant que Renault a pour objectif de recruter 50 % de femmes sur les profils commerciaux. Un taux d’ores et déjà atteint par Dacia qui a une mixité parfaite entre ses vendeurs en France. En 2012, 80 % des nouvelles recrues de la marque low cost ont été des femmes.

Au Japon, les femmes occupent 4 % des postes à haute responsabilité chez Nissan, contre 3 % il y a un an. Plus largement, elles pèsent pour 6,7 % des cadres dirigeants, alors que la moyenne nationale est de 2,9 % dans les entreprises japonaises de plus de 5 000 salariés, selon une information ministérielle. Le constructeur a d’ailleurs été primé par le Japan Women’s Innovative Network, soit la deuxième distinction reçue par Nissan pour son approche proactive et innovante en termes de recrutement, de développement de carrière et de promotion des femmes.”
A quand une sorte de plan Marshall, projet Américain dans les années 1947 régulièrement évoqué chaque fois qu’il est question d’aider au développement économique. Rappelons que la crise nuira principalement aux femmes fragilisées.

Laisser un commentaire