Média

L'Europe, faut-il économiser ou gagner plus pour poursuivre sa mise en place ?

Ecrit par Martine Abbou

La plage c’est fini. Le repos terminé, il est temps de se mettre au travail….

Il s’avère qu’en cherchant des statistiques sur le pays ou les salariés prennent le plus de vacances, même Eurostat ne détient pas grand chose.

Il semble que la France comme l’Italie ne donne pas ces chiffres trimestrielles sur les vacances d’emplois. Affaires à suivre….

Les salariés Français prennent t-ils trop de vacances? Quand on compare les chiffres données par la commission Européenne,  La France est en tête avec les congés payés et les jours fériés. Nous avons comptabiliser: 36 jours par an de repos sans compter chez nous, les arrêts maladie, les absences non justifiées etc….

Concernant les dépenses, il serait utile non pas forcement d’économiser mais de gaspiller moins. Pour exemple: quand un étudiant cherche à travailler sur l’Europe, nous pouvons vous assurer que les rapports, études, documents et textes ne manquent pas, il a de quoi phosphorer! Nous sommes nous Européens les champions des commissions, des études, des statistiques type  OCDE sur le monde, des associations parfois inconnues; Et si l’Europe travaillait  sur l’efficacité des structures elles mêmes? C’est peut être en pensant nouvelles structures, ou transformations des structures existantes que les projets aboutiront. N’avons nous pas eu des milliers de pages rédigées sur l’emploi, pour finalement le résultat que nous connaissons.

Dans notre Europe, aimée par les jeunes, les hommes et les femmes politiques ne sont-ils pas un peu trop  âgés? Comment  incarner la modernité et le changement si les jeunes ne participent pas à l’action menée. L’histoire nous prouve que l’on ne parvient pas à changer de “culture naturellement”, en le décrétant ou en écrivant des centaines de rapport…. La véritable richesse se construit pas à pas dans l’action en tenant compte de la sagesse et de la mémoire de nos ainés accompagnée avec la force et l’énergie des plus jeunes.

Hedwige Chevrillon, journaliste chez BFM business,  appréciée par notre communauté a reçu dernièrement sur son plateau TV, un professeur de l’ESCP qui affirmait:

ce dont manque l’Europe, c’est d’une réelle stratégie” Majorité de gauche Majorité de droite, les Nations ont -elles vraiment envie d’Europe? Perte de pouvoir pour certains, perte d’argent avec une fiscalité non européenne, l’heure est venue d’un peu plus d’actions et un peu moins de paperasseries.Faut-il un grain de folie pour oser et tenter l’aventure Européenne?

Que ceux et celles qui ont trop la nostalgie du passé aillent au diable…..demain peut être meilleur qu’hier…Que l’aventure commence…

 

Bonne rentrée

Laisser un commentaire