Edito Média

l’infos à l’heure du numérique

Ecrit par Martine Abbou

Des le plus jeune âge, rechercher la bonne information , apprendre à faire le tri, est ce le nouveau rôle de l’école?  Nouveaux codes, anciens codes, apprendre sans doute à se réinventer aussi. Pour les adolescents, et tous les autres, nous vous, comment diagnostiquer une information réelle dans ce gigantesque monde de l’univers internet. En pleine lecture d’un livre recommandé par mon ami Dominique Tucq, ” Total Bullshit”, (accrochez vous pas si simple à lire) l’idée est venue de vous évoquer un sujet sur lequel nous pourrions réfléchir ensemble à la rentrée à l’occasion d’ateliers. ” la bonne info “. une confidence de Mon amie Katie Breen, ancienne rédactrice: “Notre métier de journaliste s’est transformé, nous sommes devenus partout des chercheurs des vérificateurs et des enquêteurs de l’infos sur internet mais aussi ailleurs.” Avant pas forcément mieux mais différent. Souvenons nous,  la première source d’infos était l’agence de presse Mondiale payante, une information réservée. Bloggeur, influenceur, média, nous, ne savons pas forcement bien rédiger, c’est plus une expression.

Si nous devions résumer, nous pourrions écrire: Un journaliste lui il sait écrire, son esprit bien fait a su développer une culture générale, une rigueur capable de gérer l’info avec à la fois objectivité et subjectivité. S’ajoute à cela la connaissance de l’anglais, une connaissance des outils numériques… sans oublier un bon état d’esprit“. Madame Monsieur les journalistes, bienvenue dans le réseau de wimadame.

Alors cet été, dans les coulisses de l’infos… une certaine vigilance face à l’info continu, les réseaux, mais la presse aussi, ce qui est dans le journal et internet n’est pas forcement la vérité, mais peut être une certaine vérité. Alors faites votre tri.