Edito Média

Maladie respiratoire, l’asthme chez l’enfant.

Ecrit par Martine Abbou

La chance c’est souvent une belle rencontre. Parfois aussi des rencontres émouvantes, ou mon coeur s’est mis à battre très fort, quand Francoise Pariente me raconte son histoire et celle du Petit Gregory, son neveu, cet adolescent mort d’une crise foudroyante d’asthme à l’âge de 14 ans. http://www.gpfd.fr Terriblement émue, ce fait tragique m’incite brutalement à agir. Mais comment, par quel bout commencer! Dans un premier il me faut découvrir, m’informer et donner une parole digitale à Françoise. Françoise nous rédige avec sa précision, un billet que nous déposons sur notre site pour commencer à comprendre les difficultés de cette maladie. Finalement tout simplement, wimadame décide d’être émetteur de sensibilisation sur le sujet.Informer, éduquer, c’est peut être sauver une vie. ” Pour que mes potes respirent à pleins poumons, c’est les mots de la Foundation crée. Viendront ensuite des Actions de lobbying, et ensemble dans notre réseau le développement de relais d’informations sur l’asthme. Tout cela dans l’espoir  de sensibiliser les medias, les parents, les amis, les professionnels, vous…il va falloir réfléchir au comment mettre en place des actions. Celui ou celle qui sait ne peut pas simplement croiser les bras et attendre. L’entrepreneur que vous êtes, doit impérativement agir pour venir en aide à nos enfants.

Plus de 10% d’eux en seraient atteints, pas pris en charge et des traitements mal administrés. Première mise en garde, un traitement de corticoïdes ne doit jamais être donné avant d’avoir mesuré l’environnement de l’enfant. Nourriture, fonction respiratoire, allergie ambiance stress. A la fois peu connu, l’asthme est parfois surdiagnostiqué et traité par des médicaments.

Le professeur Andrew Bush préconise de réaliser des mesures objectives de l’obstruction bronchique en réalisant des épreuves fonctionnelles respiratoires. Traitement? Mesurez bien le souffle de votre enfant. La bonne nouvelle, une maladie en progression mondiale.

Encouragez nous, et si vous souhaitez agir avec nous, je reste à votre écoute.