Non classé

Nomadisme, expatriation… une mobilité connectée

Ecrit par Martine Abbou

La population redeviendra t-elle  nomade? La crise financière et économique nous affirment les politiques, est terminée, derrière nous, mais quid de la crise sociale et l’angoisse chez tous ces jeunes formés ou non, qui ne travaillent pas. L’éducation nationale en France, qui ne souhaite toujours pas se réformer, pensant que son modèle est encore le meilleur, prétend réduire les inégalités sociales, mais elle  contribue finalement sans le savoir à les accentuer car elle n’a pas su favoriser pour un grand nombre, la confiance en soi, l’autonomie et la liberté chez nos enfants. ” L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit mais une source que l’on laisse jaillir” selon la philosophie de Maria Montessori. En 2013 l’école n’a pas compris et intégré Internet et ses conséquences sur l’éducation. l’école a  surtout loupé : ” La notion de différence au prétexte d’égalité “

Prenons le temps de nous poser ….. Avec les nouvelles technologies les individus sont connectés en permanence. Chacun d’entre nous cherche  à gagner du temps pour aller toujours de plus en plus vite. Tous ces outils modernes de communication, portable, ordinateur, sont le reflet d’une société qui souhaitent se parler partout, n’importe quand, à n’importe quelle heure. première réflexion, avons nous tellement peur de la solitude? Puis avec internet, l’émulation des réseaux sociaux comme Facebook, viadéo, Linkedin Myspace et Twitter ont inondé et transformé nos vies. Tout cela a été basé sur deux principes” Les amis de mes amis sont mes amis” ou plus fort encore ” ceux qui partagent mes centres d’intérêt, sont aussi mes amis. ami virtuel ou réel, le cercle s’agrandie d’ou la magie d’internet et des réseaux.

Dans la société occidentale ou l’élément majeur est de Gagner du temps, que voulons nous faire de ce temps gagné? Depuis la création du réseau professionnel de wimadame, nous passons notre temps à chercher, découvrir et identifier “des femmes de talent ” à fort potentiel sur le web, qui répondent à cinq exigence

Bienveillance, Talent, Solidarité et Audace et ténacité.

Depuis sa création en 2010, le carnet d’adresses au féminin de wimadame  c’est construit jour a prés jour. 4500 contacts non visible sur internet, des femmes partout dans le monde qui pourront bientôt se connecter afin de pouvoir apprendre à travailler partout ensemble.

Des femmes différentes, que nous apprenons à connaitre et qui souhaitent faire connaitre leur savoir faire, leur capacité à s’adapter à créer, et enfin trouver un autre moyen de travailler en Europe et à l’international.

Notre désir est d’augmenter step by step, notre réseau avec l’émergence d’idées nouvelles pour que puisse jaillir la force des esprits grâce à internet, un de nos meilleurs amis. Si vous souhaitez nous écrire sur vos métiers et vos compétences, contactez nous, nous serons à votre écoute et pourrons peut être vous faire rencontrer la bonne personne au bon moment.

martine.abbou@wimadame.com

 

 

Laisser un commentaire