Entrepreneuriat, les Rendez vous professionnels

Penser à notre jeunesse

Ecrit par Martine Abbou

wimadame, a relevé pour vous Madame, en cette période d’élections Présidentielles, la pensée et des extraits de la conférence des grandes écoles. Très présents dans les territoires, les établissements et leurs étudiants, associés aux acteurs socio-économiques et aux collectivités territoriales sont porteurs d’innovation et de développement. Il convient de mettre à la disposition du développement économique des territoires et de la Nation toute entière le capital humain et de recherche disponible dans nos établissements d’enseignement supérieur en y associant de façon systématique les entreprises. Impulser un véritable changement de culture dans l’Enseignement supérieur pour une alliance forte avec les entreprises en les associant étroitement à la gouvernance des établissements et à la conception des formations. Encourager enfin la recherche partenariale notamment avec les entreprises locales, mais pas seulement.

 Soutenir la dynamique innovation et entrepreneuriat dans les territoires
  • Encourager la création d’entreprises par les étudiants et lier les pôles d’entrepreneuriat étudiant (PEPITE) aux SATT / incubateurs.
  • Créer au sein des territoires de véritables hub technologiques connectés réunissant les différents acteurs (établissements d’ESR, entreprises, Startup, incubateurs) de façon à favoriser l’innovation et l’entrepreneuriat.
  • Inciter les SATT et les incubateurs à fusionner en une structure unique, source de mutualisation, de réduction de coût et de simplification pour les laboratoires, pour les entreprises et pour les territoires ; ouvrir les incubateurs largement à tous les porteurs de projets innovants (alumnis, salariés.
Que penser des classes préparatoires: Dure, élitiste, intensive: la classe préparatoire n’a pas toujours bonne réputation. De plus en plus de bacheliers souhaiteraient sauter cette étape.
La qualité de la recherche française est internationalement reconnue. Cependant, des marges de progrès sont possibles quant à sa valorisation et son interaction dynamique avec les entreprises et au sein des territoires. Le paysage de la recherche française se compose d’une multitude d’entités (IRT, instituts Carnot, SATT, universités, grandes écoles, organismes de recherche…), sans qu’une stratégie cohérente entre tous ces acteurs ne soit clairement définie. Ainsi, malgré la qualité de sa recherche, la France a accumulé un retard sur ses partenaires en matière de valorisation de la propriété intellectuelle ou d’entrepreneuriat.
Un peu grave ….. parents réagissez…

En à peine quinze jours, un journaliste s’est fait engager comme prof de maths contractuel… sans avoir la moindre qualification. Sérieusement ! Les failles du système de recrutement de l’Education nationale mises en évidence par “Envoyé spécial”.