Edito

Pensez grand agissez vite et réalisez vos rêves

Ecrit par Martine Abbou

En 2014 nous vivons dans un monde, virtuel avec internet, de téléphone et d’ordinateurs, ou tout semble devenir possible, car l’intelligence individuelle va pouvoir s’exprimer collectivement. Ces nouveaux outils  nous donne la sensation ce besoin réel que chacun d’entre nous a, de lutter finalement contre la solitude. Vous aimez être en contact avec,  vos enfants, connecté avec vos amies expatriées ou éloignées, votre entreprise et enfin vous rapprocher de votre bien aimé.

Fin août, oui l’ économie est bien maussade, remaniement du gouvernement, le mauvais temps qui s’en mêle, factures à régler, impôts taxes.. certaines situations réveillent en nous la nostalgie du passé, comme la fameuse phrase : c’était peut être mieux avant. Et si c’était faux!   

C’est bientôt la rentrée scolaire,  c’est l’occasion sans doute de penser à l’école à la formation de nos générations. Certaines lectures me rappellent une époque ou l’enseignant  ” longtemps entouré d’autorité, de règles, de notes et de rites a soudain évolué vers plus de liberté, on a voulu laisser les enfants s’épanouir, inventer, se distraire, choisir, c’était sans doute un bon principe, mais partant de ce principe, on est vite tombé dans l’excès: la liberté risque  toujours de conduire au laxisme. Jacqueline de Romilly  extrait Ecrits sur l’enseignement.

Même si de nombreux éléments nous lie au passé, en 2010 plus de 3 millions d’illettrés en France selon l’insee, plus de 800 millions dans le monde. Analphabétisme ou illettrisme? triste constat, la formation coûterait elle trop chère, est elle encore à la portée de tous?

Le terme analphabète étant jugé péjoratif l’association ATD Quart Monde avait crée le terme illettrisme pour alerter l’opinion sur la nécessité de satisfaire le besoin de culture.

En 2013 a été organisé une grande cause nationale mais sans grand résultat, juste comme souvent un saupoudrage. Et pourtant le mal est bien présent et ne pas savoir lire écrire, écouter apprendre à apprendre, constitue un vrai problème de société.

Et si demain tout pouvait changer en encore mieux? oui nos enfants sont créatifs, oui nos enfants ont du bon sens, oui nos enfants sont courageux, curieux, combatifs. Par respect pour leur avenir, toutes les  générations doivent se regrouper pour rétablir la confiance envers celui qui sait et qui  enseigne et ne pas craindre “la discipline  et les obliger aussi à apprendre par coeur” jde Romilly.

Transmettre, enseigner former chacun pourrait rencontrer l’autre, échanger, partager et comprendre mieux les difficultés réelles de celui ou celle qui ne comprend pas. L’enseignement est un art une passion un pouvoir, et internet va avoir un véritable rôle à jouer.

On me dira que je parle trop d’internet et c’est vrai, mais l’enfant qui n’aimait pas lire un livre aime lire un article sur internet dans un domaine qui lui plait. Grâce à internet l’enfant sait rester en place, voir  écouter et entendre. il peut s’informer, se détendre, trouver des sites pour l’aider, il s’informe se forme, il peut discuter avec d’autres. Voila la naissance d’une véritable société de partage, à condition de connaitre les codes d’utilisations.

Et pour vous Madame, avec Internet n’êtes vous pas heureuse de partager les meilleures recettes de gâteaux et surtout les découvrir facilement?

Alors, en avant la vie est belle non?

je souhaite à mes lectrices, le réseau de wimadame et aux autres, un beau mois de septembre ensoleillé.

A très vite

 

 

Laisser un commentaire