Portraits d'entrepreneurs

Actualité littéraire, roman

Ecrit par Martine Abbou

La promotion du dernier livre d’Edouard Moradpour n’est pas un hasard mais un choix. Celui qu’on nomme le père de la publicité en France et en Russie est une connaissance de longue date.

Sans doute très angoissé par la mort, Edouard Moradpour vient de terminer son troisième roman

Nous parlions d’amour de peur de nous parler d’autre chose”  sort en librairie le 5 mars. Edouard, né à Téhéran d’une maman russe ayant émigré après la révolution soviétique, et constate que la vie des femmes en Russie est compliquée tant les hommes sont encore des machos.

“un livre généreux qui touche à l’émotion et au sentiment” citation relevée dans wukali.

De quoi parle ce roman: Peut-on encore tomber amoureux lorsqu’on a choisi de mettre fin à sa vie?

Eléonore et Julien ont trois jours pour décider de mourir ou de commencer à s’aimer. Dans un décor de tragédie, un roman délicat et puissant sur la naissance d’une passion amoureuse qui semble pourtant condamnée. Une histoire hors normes qui garde un suspense subtil jusqu’à la dernière ligne.