Coup de Cœur Média

Elles vont passer de l'ombre à la lumière.

Ecrit par Martine Abbou

Une opportunité pour le commerce dans les centres commerciaux.

Comment créer et comment parvenir à valoriser ceux et celles qui font le choix de se lancer et de créer en France.

Qui a envie d’ouvrir un commerce en 2012 à Paris dans un centre commercial?

Guillaume Poitrinal président d’Unibail-Rodamco souhaite surprendre les parisiens et parisiennes.

Nouveau leader de l’immobilier commercial, 1600 salariés, la seule PME du cac 40, GuillaumePoitrinal désire valoriser et stimuler les jeunes dans notre pays et parfois même aider au financement. il crée depuis 2007

« Le Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce est avant tout la rencontre d’un concept

ambitieux et d’un talent entrepreneurial. Pour la 6ème année consécutive, le concours encourage la

création de nouveaux concepts qu’il valorise au sein des centres commerciaux du groupe Unibail-

Rodamco en apportant son soutien financier, mais aussi un accompagnement précieux par des

professionnels du commerce. En cela, le Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce est une

formidable pépinière où les jeunes pousses du commerce ont la chance de pouvoir faire grandir leur

projet », Jean-Marie Tritant, Directeur Général Centres Commerciaux France, Unibail-Rodamco.

L’édition 2012 trouve cette année un écho particulièrement favorable dans un contexte où les centres

commerciaux sont difficiles d’accès pour les jeunes entrepreneurs, du fait de la difficulté d’obtenir des

financements. C’est dans un souci d’attractivité et d’apport d’expériences nouvelles dans ses centres

qu’Unibail-Rodamco ouvre les portes des Quatre Temps, du Forum de Halles ou encore de Vélizy2

Une dotation exceptionnelle pour une vitrine privilégiée 

Promoteur d’idées et accélérateur du développement commercial, le Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce récompensera en septembre 2012 trois concepts de magasins innovants.

Fin 2008, Céline Thomas dessine sa première collection  Mi-Mai avec l’idée de créer une marque à la fois luxe, tendance et accessible. Elle ose les matières luxueuses comme l’agneau, le serpent, le poulain, l’autruche qu’elle mixe à des détails audacieux. Elle séduit une clientèle fidèle, ouvrant une 2e boutique rive gauche à Paris en 2011. Elle avoue être addicte des chaussures. 

Elodie Arcayna, Directrice du centre commercial des Quatre Temps, est « à la recherche des commerçants de demain », elle nous présente  Lorraine Dauchez , lauréate 2009 et co-fondateur d’Arteum dont l’exposition exceptionnelle lui permet aujourd’hui de rendre l’art et le design accessibles au plus grand nombre.

Alors que le climat des affaires semble dégradé et que l’activité économique est à la baisse, le moral des patrons de PME a timidement progressé en mars. En cette période électorale, finalement notons que l’entreprise n’est pas au coeur de la campagne électorale. Dommage! Certes l’entrepreneur est reconnu en France, mais il n’est pas vraiment aimé. Pourquoi aimerait on les entrepreneurs puisque les chefs d’entreprise eux ne sont pas aimés, à moins d’être schizophrène.

bonne chance aux candidates.

Laisser un commentaire