Coup de projecteur sur...

Entre votre banque et vous…

Les frais, source de désamour

Si certains clients sont pleinement satisfaits de leur banque, d’autres le sont moins… C’est ce que montre l’étude menée par la banque mobile (sur appli) Moneyway auprès de 14 000 personnes. Cette enquête révèle que nous sommes un sur deux à envisager de changer d’établissement bancaire en 2020… ce qui est plutôt porteur, bien sûr, pour une banque nouvelle génération en recherche de clients, comme Moneyway. Mais elle révèle aussi, et c’est le plus intéressant sans doute, une des raisons principales de ce désamour vis-à-vis des banques classiques : les frais bancaires.

Une insatisfaction latente

Il y a d’abord une certaine opacité les concernant qui peut rebuter les clients : 49% en moyenne (53% pour les femmes) d’entre eux ignorent le montant annuel de leurs frais bancaires, selon l’étude. Et 41% les connaissent vaguement. Il y a aussi un manque de communication sur les frais supplémentaires et inhabituels. Plus de 62% des clients renoncent à appeler leur banque en cas de frais supplémentaires. Ainsi, lorsque les clients reçoivent ces notifications inhabituelles, 24% seulement, trouvant ces frais trop élevés, contactent leur banquier et négocient éventuellement avec lui. 37% ne le font jamais, et 25% que très rarement. Bilan de cette étude : « 82% des Français seraient prêts à quitter leur banque à cause de frais trop importants, et 53% penseraient même à opérer ce changement en 2020. »

Nouvelles banques ?

Cet état d’esprit pourrait pousser les clients à s’intéresser aux nouveaux types de banques. Pour exemple, Moneway, qui se veut être « la première néobanque 100 % française et 100% communautaire ». Sa cible : la génération Z des 18-25 ans, qu’elle attire par des services de paiement nouveaux et adaptés aux leurs attentes.

En savoir plus
https://moneway.com/
Contact
hello@moneway.com