Coup de Cœur

La diversité et l'entreprenariat au Féminin, ce n'est pas une mode!

Ecrit par Martine Abbou

“Femmes d’exceptions, les femmes n’ont cessé d’inspirer les grandes nations ” l’ entreprenariat au féminin.

Ceux sont elles, les femmes d’exception qui prouvent par leur ténacité que tout est possible quand on veut.

j’ai ressenti, dans un cadre convivial et doux, le jardin d’acclimatation, une grande émotion ce samedi matin 21 mai.  Réunis sous l’égide de l’association ABACA il fallait oser aborder le thème de ” l’ Entreprenariat au féminin ” dans  un jardin où enfants, parents et grands-parents se sentent tout de suite chez eux. osez les valeurs du féminin! Emotion!

c’est le thème choisi par Abaca. Elles sont 4 à organiser les 2e Rencontres .

Qui est Binéta Mendy? une femme d’exception

Engagée dans la vie associative depuis plus de 20 ans. Binéta MENDY se bat au quotidien pour défendre de grandes causes telles que l’égalité homme/femme, la promotion de la diversité ou encore l’intégration des personnes handicapées dans l’entreprise. Elle est présidente de l’association ABACA Evénements dont l’action est basée sur la valorisation de la diversité.
Son engagement, sa volonté de faire tomber les tabous, son altruisme l’ont amené à s’impliquer dans de nombreuses initiatives et actions solidaires.
En 1983, elle participe à la marche des beurs, première manifestation nationale pour l’égalité et contre le racisme. En 1984, elle participe aux
« convergences 84 ».
Convaincue que la jeunesse est la force d’une nation, Binéta MENDY s’engage en faveur des jeunes. Avec le réseau « informations jeunesse » de la ville de Mantes-la-Jolie, elle milite pour développer auprès des jeunes l’engagement citoyen.
A 19 ans la vie de Binéta bascule, elle est victime d’un accident de la route et deviens paraplégique. Binéta quitte alors les bancs du lycée pour l’hôpital de Garches, où elle suivra une longue rééducation. Malgré quelques années difficiles, Binéta ne baisse pas les bras. Elle décide « qu’il appartient à son fauteuil roulant de s’adapter à sa vie et non l’inverse ». Binéta est déterminée à construire son projet professionnel où l’engagement associatif et les projets culturels auront toujours une place importante.
En 1988, Binéta entre au service jeunesse de la mairie de Mantes-la-Jolie, où elle a l’opportunité d’oeuvrer pour améliorer le quotidien des jeunes notamment dans les quartiers populaires. En 1989, elle participe à la caravane des quartiers, qui a sillonné la France entière afin de rapprocher les jeunes issus des quartiers de leurs institutions.
En 2006, sous l’égide d’ABACA Evénements, Binéta organise la commémoration de l’année Leopold Sédar Senghor à Mantes-la-Jolie.
En 2007, elle est chargée de la communication de la Coupe d’Europe VERGAUWEN (basketteurs handicapés) parrainé par Tony Parker.
En 2009, elle organise dans le cadre de la journée internationale de la femme, le colloque « Femmes d’Exception » consacré aux femmes handicapées aux parcours réussis avec le soutien et la participation de l’artiste Grand corps malade.
Binéta MENDY a su surpasser son handicap malgré toutes les difficultés. Son engagement à été incontestablement « la bouée de sauvetage » qui lui a permis d’éviter le naufrage.”

source abaca http://www.africultures.com

Solidarité, audace, bienveillance, courage, ténacité,  Oui ces 4 femmes qui entreprennent sans rejeter leur valeur du féminin, on démontrait  dans un univers intelligent, convivial, familier, “le jardin d’acclimatation” qui  a su conserver une vocation pédagogique dans un environnement protégé, que l’essentiel n’est pas de rester au stade des idées mais des actions. Ce qui est beau et admirable chez cette femme c’est sa passion pour son pays, elle ne fait pas semblant. Authenticité, oui Binéta!

La communauté de wimadame est  admirative, et sait que les femmes d’occident ont beaucoup à apprendre, à écouter et à agir avec ses femmes de l’ombre qui agissent en silence. Bienvenue dans votre communauté, mesdames.

Et aussi nous avons eu le plaisir de rencontrer pour l’ouverture des rencontres…..

Fille de l’ancien directeur de l’ex-Société nationale d’Étude et de Promotion industrielle (Sonepi), Seynabou Ly Mbacké n’a pas tardé à suivre les pas du père. 

Dès après le Bac C obtenu au Sénégal, elle s’est envolée pour la France, précisément en Gironde où, à l’Université Bordeaux I, elle décroche, tour à tour, un Deug ès Sciences économiques en 1990, une Licence 91 et la Maîtrise en 1993. C’est cette même année qu’elle décroche, dans la même université, son DESS dans les domaines “Banque, Finance et Négoce International” et un Magistère en Économie et Finance Internationales.
Mme Mbacké a également fait d’importants travaux de recherche en formalisation mathématique des engagements d’une Compagnie d’assurance vie, dans le cadre de la gestion Actif-Passif, l’évaluation de la performance et du risque d’un portefeuille d’actifs financiers, etc. Elle possède, également, un très bon niveau en anglais (Diplôme de la Chambre de Commerce de Londres) et maîtrise parfaitement l’outil informatique et les nouvelles technologies de la communication.

Si les valeurs d’authenticité et de courage restent les qualités essentielles, celui ou celle aussi qui fait bouger les choses,  est un bon entrepreneur. ce qui est important n’est ce pas, la culture d’entreprendre?

Demain nous vous présenterons Madi Seydi, Annick Gouba et josiane Masse les autres femmes d’exception….

Laisser un commentaire