Edito

Laisser un peu de temps au talent!

Ecrit par Martine Abbou

Quand les entreprises recrutaient  dans les années 80, cherchaient elles des candidats, des candidates d’exception?

Le ” vous apprendrez sur le tas ” est-il  dépassé?  Le caractère, le tempérament importait plus que l’expérience.

En 2011, qu’elle expérience avez vous?

Mais l’expérience de quoi à 25 ans? Hyper diplômés, ils savent déjà beaucoup…..

Comme souvent , certaines réponses se trouvent dans le secteur industrielle, plus précisément, dans le secteur Automobile, ou nous le savons la passion fuse et tous les métiers sont présents.

Avez vous entendu  parler de la méthode  KAISEN chez Toyota ?

Extrait de l’ouvrage: 27 as et 1 dame de Coeur Editions W-ima

“La bougie ne perd en rien de sa lumière en la communiquant à une autre bougie”

Un japonais qu’il soit cadre ou non considère son entreprise comme sa famille d’existence, plus importante parfois

que sa famille biologique. Etat d’esprit complétement inconnu en Europe.

propos recueillis de Fujio Chô, Président de Toyota en 2003:

– ” Les tâches inutiles dont on charge les opérateurs gâchent souvent la vie, j’ai tout au long de ma vie gardé à l’esprit cette philosophie d’une simplicité extrême.

– ” Les japonaises vénèrent le travail, Fujio Cho ne dénie pas la valeur des études, mais il place bien au dessus des diplômes, la pratique quotidienne, la formation sur le lieu de travail. La notion d’élite ne lui convient pas trop, il adhère aux principes des vertus de la méthode, à condition que ces méthodes prennent en compte et s’inspirent des valeurs humaines.”

Bien que le peuple japonais vise le sans faute, que reste t-il en 2011 en Europe et au Japon?

 

 

 

 

Laisser un commentaire