Coup de Cœur

Mon Europe, terre des voyages de mon coeur

Ecrit par Martine Abbou

Le changement passe inévitablement par des étapes, et souvent elles peuvent être douloureuses.

L’Europe est en panne d’innovation, d’idées pour l’emploi et plus récent, sa sécurité. S’il est vrai qu’une société nouvelle est en train de prendre forme en Europe, les débats sont nombreux, complémentaires et opposés. il est trop facile de critiquer le chemin réalisé, et pourtant l’Europe est en paix depuis 60 ans. En revanche suite à certains attentats et événements dramatiques, l’histoire Européenne s’acharne à rechercher en 2015 des responsables. Qu’en est-il de la sécurité en Europe? Et les politiques, que font-ils? Les conflits vont-ils s’aggraver?

Pascale Joannin, Directrice générale de la Fondation Schuman, principal centre de recherches  Français sur l’Europe, pense qu’il est vraiment temps d’agir dans un premier temps sur une renaissance. Pour elle une Europe plus jeune passe par une Europe ou les femmes occupent des fonctions comme chef de gouvernement. Au sein de l’union Européenne http://www.robert-schuman.eu seulement 4 femmes sur 28: Angela Merkel en Allemagne, Helle Thorning-Schmidt au Danemark, Laimdota Straujuma en Lettonie et Ewa Kopacz en Pologne.

L’Europe reste le coeur du Monde et le continent, où les femmes sont le mieux représentées. Elles se sont vu attribuer des portefeuilles de première importance. La majorité des habitants de l’Europe sont des Européennes (51,8%), il est sans doute temps d’agir pour promouvoir un juste équilibre en hommes et femmes. S’il est vrai qu’une nouvelle forme d’insécurité pointe le nez depuis janvier 2015, les politiques doivent vraiment agir et non plus réfléchir. Continuer la solidarité, c’est aussi  se défendre!  et sans doute consacrer peut être plus de temps et d’argent à la Défense Européenne.

Dans le cadre du prix Franco Allemand du journalisme 2015, la Fondation Schuman a organisé une conférence débat à la maison de la radio: ” Quelles initiatives Franco Allemandes pour renforcer la sécurité de l’Europe?.” Présent à cette manifestation  Jean Paul Perruche ancien directeur de l’état major de l’UE “estime que “l’Europe doit reprendre en main la responsabilité de sa défense.”

le débat était animé par le journaliste, Gérard Saint-Paul et membre du comité scientifique de la Fondation depuis 2010.