Média Portraits d'entrepreneurs

Necessité d'un vrai Modele économique en Europe

Ecrit par Martine Abbou

A Paris, Le vendredi 30 novembre à la Maison de l’Europe , NKM Nathalie Kosciusko-Morizet, députée et ancienne Ministre n’aime pas les sujets théologiques.

Elle a accepté de répondre aux questions  de Guillaume Klossa,  Président de EuropaNova, qui souhaite depuis 2003 avec ses jeunes équipes,  mener des actions concrètes en Europe.

Nous souffrons je crois de < sensibilités tellement différentes pour construire l’Europe

Quand j’étais jeune, ma conviction et ma génération, pensions que l’Europe serait notre avenir. Mais nous dénigrons trop en France.

Le conseil Européen va avoir de grandes décisions à prendre en Décembre mais au fond les “sujets sont assez décevants.” Comment arrêter un modèle veillissant?

Nous devrions presque reconstruire un nouveau modèle, et organiser notre système.  Les espagnols en matière d’énergie sont précurseurs. Pour pouvoir travailler dans la durée

et c’est ce qui manque à l’Europe, il nous faut des ministres qui connaissent leur sujet, et au fond ce n’est pas le cas. En matière environnementale

la politique de régulation possede peu de projets. L’Europe manquerait elle de professionalisme?

Oui j’ai été deçu que le prix Nobel ne soit  pas honoré, il est un peu  ” passé à l’As  et c’est dommage

Mon regret: “ Je voudrais que l’Europe  avec sa zone Euro qui fonctionne mal, retravaille sa partition à 4 mains    avec un nouveau modèle Franco Allemand.

Nous nous heurtons à des dogmes trop anciens, et on prélève des sous en essayant que cela soit indolore. Un argent bien dépensé serait je crois, accepté par les Européens.

En écoutant parler NKM je comprends qu’elle n’aime pas le mot fédéral, et qu’elle aime mieux la coopération. Elle souhaite de touté évidence retrouver de la confiance, et créer

une unité dans la diversité. Comment rester nous mêmes , tout en restant soi même? Au fond c’est un grand projet qu’il faudrait à l’Europe, et sortir ” d’une approche seulement comptable “.

NKM a pas mal parlé du projet Erasmus, un événement chez les 25 ans, ce projet a su créer une sorte d’appartenance à l’Europe. Erasmus c’est un mot qui parle aux Européens. Seulement 90 millions de budget, et ce projet est menacé

en 2013. Au fond en conclusion, personne ne souhaite perdre sa souveraineté!

Mais quelle souveraineté, si personne n’arrive à se mettre d’accord et que les pays s’appauvrissent.  Ne sommes nous pas trop nombreux à décider? Dans une famille C’est  le père et la mère qui dirigent une famille.

Donner la parole à ses enfants oui pourquoi pas, mais encore faut-il que ces enfants soient bien formés, éduqués, et informés. Nous avons tous des pépites dans nos pays, pourquoi ne pas construire un collier de pépites?

Alors que les idées progressent …. à quand la relève des jeunes….obstacles historiques, sociologiques économiques.

Il est prouvé que la présence des femmes en politique améliore l’efficacité des conseils de Ministre, parce que dans leur gestion du risque, elles ont recours à des approches différentes de celles des Hommes.

NKM a souvent parlé des situations humaines et des enjeux environnementaux et sociétaux. Elle n’ a pas peur de se poser les bonnes questions, des questions simples et pragmatiques.

Bonne route NKM, ne perdez pas confiance en vous! votre avenir est grand.

 

Laisser un commentaire