Coup de Cœur Média

un doux regard sur l’éducation

Ecrit par Martine Abbou

C’est la rentrée pour vous, mais cela ne vous échappe pas c’est la rentrée pour les enfants. Vos activités professionnelles vont reprendre mais important aussi, les Petits et grands vont reprendre le chemin de l’école. Il serait vain de croire cependant que tout se déroule à l’école, cette école souvent hantée par un caractère global. Si l’école se veut être un des fondements de notre société, la famille sous des formes diverses, est le lieu de la première éducation. Elle peut aussi se découvrir dans la chaleur douce et amicale d”‘une conversation. Notre société nouvelle, ou l’éducation nationale se manifeste comme un enjeu majeur, réclame que cette éducation aide et soit une des composantes de la croissance économique. En 2016 quel sera l’enjeu de l’éducation malgré toutes les réformes scolaires? La Parole de nos politiques est essentielle, mais l’écriture demeure le meilleur moyen de répandre ses idées. Sans rentrer dans la complexe définition de l’école et de la formation, force est de constater qu’au fils du temps, notre école est bousculée, controversée mais il n’est pas question dans ces propos de diminuer le mérite des enseignants.

Parler école et éducation, c’est aussi être à l’écoute de la parole d’adolescent, sinon l’adulte  se laisse enfermer dans ses convictions. Ont eu lieu, de très nombreux débats, des conceptions différentes, voire parfois contradictoires. Nous vous invitons pour cette rentrée à découvrir la citation de Benjamin Franklin, né pauvre en 1706 à Boston et qui a fait fortune.

Tu me dis, j’oublie, tu m’enseignes je me souviens, tu m’impliques j’apprends”

il est difficile de prévoir des solutions éternelles, en revanche pourrait naître une idée de constituer des groupes de tous ages mais passionnés par un sujet commun et grâce à l’ordinateur, de compléter des compétences pour étudier ensemble.