Évènements Média Portraits d'entrepreneurs

Université d’automne de la CPME, Paris Ile de France

Ecrit par Martine Abbou

Une bien sympathique rencontre mais plus encore…

Saluons son arrivée à la CPME Paris Ile de France, par un matin d’automne en 2017, Bernard Cohen Hadad a pour nouvelle mission d’affronter Paris et l’Ile de France, en même temps.

Retour en arrière. Marié, un enfant, Bernard Cohen Hadad (BCH) semble passionné par son nouveau job. Trois DEA ( économie, gestion, droit public), cet ancien courtier en assurances tient le premier rôle aux cotés de Valérie Pécresse. Il souhaite effectuer de grands changements à Paris, les municipales en 2020, une occasion pour ne pas oublier les Entrepreneur(e)s.

Accueilli à l’hôtel des Arts et Métiers le jeudi 3 octobre à Paris, pour leur université d’automne, BCH se mobilise pour l’emploi, pour les jeunes, et accepte spontanément de me rencontrer.

En tant que Président du Think Tank Etienne Marcel, il confirme aussi son engagement réel pour que l’industrie revienne à Paris, et son désir de renouveler l’événement des Trophées dédiés à l’Entrepreneuriat Féminin.

A ce titre, retour en arrière… saluons les actions menées par Geneviève Bel, et la naissance des Trophées. D’abord enseignante, elle reprend la direction de l’agence de communication fondée par son mari au décès de celui-ci, et assume des responsabilités de plus en plus importantes à la CGPME. Pionnière à sa façon, depuis 2002 elle crée un réseau dédié aux femmes entrepreneures, il fallait oser.

Ce 3 octobre, conférences, tables rondes, espace partenaire, ça bouge à la CPME Paris Ile de France, comme l’emploi déclaré grande cause nationale par notre Président Emmanuel Macron. Mais aussi, comment calculer l’index égalité Femmes / Hommes, dans une PME, tous les sujets sont abordés avec beaucoup d’authenticité.

Alors que je l’écoute parler, notre entretien va bientôt se terminer, les invités arrivent, il me faut conclure, je me hasarde à une dernière question… l’entrepreneuriat au féminin, cela vous parle-t-il vraiment ? « Oui, et nous sommes heureux de nos Trophées nationaux ».

De toute évidence, cet homme s’accommode du changement et aime ce qu’il fait. Il favorise aussi dans ses actions à mener l’inclusion de tous, en situation de handicap, de jeunes et de la réinsertion des femmes de plus de 45 ans. A ce propos, saluons le réseau Force Femmes qui favorise l’égalité réelle des chances, où des femmes bénévoles viennent aider d’autres femmes à se réinsérer dans le monde du travail.

Peut-on faire mieux ? Sa foi semble réelle…

Nous avons évoqué aussi le télé-travail, développer la confiance en entreprise, l’intra-prenariat, mais cela mérite un autre rendez vous.

Je m’efforce de cerner l’homme, cet homme en réalité ne travaille pas, il va se plaire à relever les défis.

Je voudrais remercier aussi , Nicolas Martin-Lalande, Président de Impulso conseil qui a su nous réunir, et créer le lien. Il est vrai le monde de la communication est en ébullition, et dans ce contexte en mutation, « les fondamentaux du métier se confirment, la sphère digitale un levier puissant, Agir vite, de manière précise et ciblée, tout en préservant la cohérence de fond (extrait du livre Marie-Laure LavilleDes influenceurs aux ambassadeurs, les relations presse à l’heure du digital”).

Certes la nouvelle génération digitale, elle, pense travaille et agit, avec les réseaux sociaux (Facebook, Linkedin, Instagram), les femmes avec les réseaux féminins, c’est le nouveau monde, mais présenter le passé aide à l’avenir. Notre rôle, nous média, c’est d’éclairer la route digitale et recommander ceux et celles qui feront entendre la voix de l’entrepreneur(e). Force est de constater, la CPME Paris Ile de France, vous accompagne, étoffe votre réseau et vous aide à rompre l’ isolement. Avec elle, S’informer, se former, accéder à certains partenaires, la CPME Paris Ile de France, est l’unique organisation patronale dédiée aux TPE-PME, tous secteurs confondus. Partenaire social, organisation privée et représentative, la CPME fédère 150 000 entreprises employant 3 millions de salariés, forte d’un réseau de 200 fédérations, ou les salariés sont les premiers vecteur de l’image de l’entreprise.

Aux cotés de wimadame Média, Tribune d’Expression, il est temps de rassembler toutes les énergies positives pour faire de Paris, Ile de France, une région où il fait bon travailler pour une jeune femme, et aussi pour un jeune homme.

wimadame vous souhaite bonne chance ….