Le livre du mois

Elle a créé sa boite et levé 86 millions de dollars en démarrant par un blog !

Ecrit par wimadame

“Content Marketing LA MÉTHODE AMÉRICAINE” écrit par Karine Abbou

Elle a créé sa boite et levé 86 millions de dollars en démarrant par un blog !

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Glossier ? Glossier est une marque américaine de produits cosmétiques low-cost qui cartonne. Jusqu’ici vous me direz, rien de bien original. Et pourtant … ce n’est pas tant le produit Glossier qui est intéressant mais l’histoire de sa création, celle de sa fondatrice, Emilie Weiss et son succès décoiffant.

Créer sa boite en démarrant par un blog

Emilie Weiss est une ancienne assistante styliste free-lance pour Vogue qui écrivait des avis consommateurs pour des produits de beauté. Un jour elle réalise qu’elle pourrait créer son propre blog beauté. En 2010 elle lance « Into the Gloss », un blog destiné aux Millennials et très rapidement elle comprend deux choses : d’abord que les réseaux sociaux sont un fantastique moyen de communiquer avec une audience, pour comprendre leurs besoins et les adresser au plus juste. Ensuite que son indépendance éditoriale, le fait que ses contenus ne soient dictés par aucune marque et qu’ils ne s’adressent pas aux femmes en leur disant ce qu’elles devraient utiliser mais plutôt en écoutant ce qu’elles aiment vraiment – était un atout de poids.

Le succès du blog est rapidement retentissant. Conversant directement avec son audience, elle leur pose un jour une question : « si pouviez décrire le nettoyage visage idéal, comment serait-il ? ». Elle reçoit des centaines de réponse. Sur la base de ces retours, elle se débrouille pour créer le produit de beauté en question : le « Milky Jelly Face Wash » encore à ce jour le produit le plus vendu de la marque Glossier. La success story était lancée.

Elle duplique le processus conversationnel et échange en temps réel avec son audience pour développer d’autres produits tous compris entre 12 et 35$ maximum. En 2016, Emily Weiss lève 34 millions de dollars. L’équipe Glossier compte aujourd’hui 55 personnes. Elle renouvelle l’exploit en 2018 (52 millions de dollars levés en série C). Les produits Glossier se vendent comme des p’tits pains et leurs succès font pâlir d’envie des L’Oréal ou Revlon.

Comme elle l’explique sur son blog aujourd’hui véritable média alimentant le développement de sa gamme de produit de beauté « Nous créons des « outils » qui permettent aux femmes de devenir la meilleure version d’elle-même, pas celle auxquelles aspireraient d’autres pour elles (…) Glossier est une marque vivante, qui respire. Nous répondons en temps réel à tous les besoins de nos clients au fil de leurs changements (…) nous sommes devenus cultes, pas simplement une niche sur l’industrie de la beauté préempté par des acteurs tels qu’Estée Lauder. Et nous y sommes parvenus car nous croyons à la démocratisation de la beauté, pas pour être le privilège de certaines ».

Femme blogueuse entrepreneur ! Après tout pourquoi pas vous ?

Le cas d’Emilie Weiss est emblématique car son succès édifiant. Elle n’est pour autant pas un cas isolé, ni aux Etats-Unis ni en France. Les exemples d’entrepreneurs ayant démarré leur business simplement par un blog, un podcast ou une chaine YouTube sont en effet de plus en plus nombreux.

En France, il faut citer l’exemple de Coline.

Depuis 2007 Coline est une blogueuse incontournable sur la mode et la beauté sur fond de bio-écolo et responsable. Son blog « Et pourquoi pas Colline » est devenu un incontournable sur ces thématiques. En 2010 Coline est contactée par la marque de chaussures André pour créer son propre modèle de bottines. Les ventes du modèle explosent et les retombées médiatiques sont exceptionnelles. Coline devient une influenceuse mode encore plus incontournable. Forte de ses 150.000 visiteurs uniques et abonnés YouTube, toujours fidèle à ses valeurs, Coline multiplie les partenariats de ce type avec d’autres marques et lance ensuite sa propre marque de vêtements vegan baptisée Numéro 7.

Au départ, chacune de ces femmes ont simplement démarré en créant de manière régulière un contenu sur une thématique qui leur tenait à cœur. Dès lors que le contenu est de bonne qualité et que la fréquence de création est régulière, tout contenu peut trouver son audience – or dès lors que vous avez une audience, vous disposez d’un actif précieux car, d’une manière ou d’une autre monétisable.

En lançant votre blog vous vous lancez sans le savoir dans le content marketing…

Content marketing, késako ?

Le content marketing nous vient tout droit des Etats-Unis. Il se définit comme « une approche marketing stratégique centrée sur la création et la distribution de contenu à forte valeur ajoutée, pertinent et consistant afin d’attirer et de retenir une cible définie et, ultimement, d’amener le consommateur à une action rentable pour l’entreprise ».

Autrement formulé, le content marketing c’est du owned média (média détenu) : l’idée étant qu’au lieu de louer de l’espace dans les médias détenus par autrui pour diffuser des contenus conçus spécifiquement pour eux, vous avez désormais la possibilité de créer votre propre média. VOUS détenez le média. Vous concevez vous-même votre média et vous créez des contenus ayant vocation, sur la durée, à construire votre propre audience. Le content marketing est donc un processus long-termiste de création récurrente d’un contenu destiné à votre cible – non plus de clients – mais de lecteurs, qui, si votre stratégie de content marketing est bonne, les transformera en abonnés passionnés … et en clients loyaux voire évangélisateurs de vos solutions.

En somme, si votre content marketing est bien mené, il vous permettra sur la durée, de vendre à peut-être tout ce vous voudrez.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le content marketing et développer vous-même votre stratégie de content marketing, voici un livre qui je l’espère, pourra vous aider 😉 : Content marketing : la méthode américaine.